Luc 11.5-13 – L’ami importun

Comme la plupart des autres paraboles, celle de l’ami importun est dite dans un contexte bien précis : Jésus vient juste d’apprendre à ses disciples comment prier. Il est totalement naturel que le « notre Père » soit suivi d’un enseignement qui a pour sujet la réponse à cette prière. Un sujet qui est donc capital pour la vie de tout chrétien ou de toute personne qui aspire à l’être.

OBSERVATION-INTERPRÉTATION

 

Parabole en elle-même :

  • Comment Jésus s’y prend-il pour que ses auditeurs se sentent concernés par la parabole ?
  • Pensez-vous que l’ami a du culot d’aller réveiller son voisin ? Pourquoi ?
  • Pensez-vous que la réaction du voisin est normale ? Pourquoi ?
  • Quelle qualité Jésus veut-il encourager ici ?
  • Le besoin de l’homme est-il authentique ou superflue ?
  • Sa demande est-elle égoïste ?
  • A-t-il un autre choix que d’aller réveiller son ami ?
  • Comment doit-on s’identifier à l’homme de la parabole ? Quelle est sa leçon ?
  • Quelle différence y a-t-il entre persévérer dans la prière et harceler Dieu pour le forcer à nous exaucer ?
  • Quelle analogie peut-on faire entre cette parabole et la relation de Dieu avec son peuple ?

 

Commentaire de Jésus :

  • Remarquez le temps des verbes du v.9. Qu’est ce que ça veut dire ? Ce verset est-il un ordre ou une promesse ?
  • Quelle est la différence entre les étapes « demander », « chercher » et « frapper » ?
  • De quelle demande Jésus parle-t-il dans ce petit commentaire ? Que donne Dieu en réponse à cette demande ? Comparez avec Apocalypse 3.20.

MISE EN PRATIQUE

  • Que dire aux gens qui ne croient pas en Dieu parce que « leur prière n’a pas marché » ? Que devraient-ils d’abord faire d’après notre parabole ?
  • Si vous deviez faire un classement des prières – de la plus superficielle à la plus essentielle – quel serait-il ?
  • Vous est-il arrivé d’avoir persévéré dans la prière pour avoir une réponse… tardive ou pas ou pas de réponse du tout ? Pourquoi d’après-vous ?

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *