Luc 16.19-31 – L’homme riche et le pauvre Lazarre

Voici une paraboles qu’il faut aborder avec respect et circonspection car on peut très vite s’embarquer dans des interprétations douteuses ! Jésus nous parle ici de « l’état intermédiaire », l’endroit où vont les morts en attendant le jugement dernier. Toute la difficulté pour bien comprendre cette parabole, est de bien distinguer l’enseignement réel du procédé littéraire qui nous aide à comprendre.

OBSERVATION – INTERPRÉTATION

  • A qui Jésus s’adresse-t-il lors de cette paraboles ? Dans quel contexte (vv 13-15) ?
  • Quels sont les personnages ?
  • Combien de parties ?

 

La parabole « en gros » :

vv.19-21 : Situation terrestre

  • Le riche était « vêtu de pourpre et de fin lin », qu’est-ce que ça veut dire  ?
  • Pendant ce temps où se trouve Lazare ?
  • Que nous indique le verset 21 sur l’état de Lazare ?
  • Qu’est ce que cette première partie nous montre ?

vv.22-23 : Situation céleste

  • Où se retrouvent nos deux protagonistes ?
  • Est-ce cette inégalité sociale qui sauve le pauvre et perd le riche ? Qu’est-ce qui a dû déterminé leur état post-mortem ?

vv.24-31 : Négociation

  • Séparez ce qui est du procédé stylistique de la réalité :
  • Peut-il y avoir une communication entre le « paradis » et « l’enfer » ?
  • Abraham a-t-il autant d’autorité dans le Ciel ?

Les Juifs appelaient che’ol lieu où se rendaient tous les morts. À l’époque précédant la 1ère venue du Christ, les Juifs en étaient venus à distinguer dans le séjour des morts 2 parties: l’une réservée aux impies, tourmentés dès leur départ ici-bas; l’autre, réservée aux bienheureux, et appelée “paradis” ou “sein d’Abraham” (parce que père des croyants). Dès son départ d’ici-bas, le croyant jouit de la consolation et du repos. C’est “le paradis”, promis au brigand sur la croix le jour même de sa mort. Tandis que l’impie, en pleine possession de ses facultés et de sa mémoire, souffre dans un lieu d’où il ne peut sortir. Cet endroit de tourment est pour lui comme la prison préventive: il y attend la 2e résurrection, le jugement dernier et la détention à perpétuité que sera l’enfer éternel. Les commentateurs pensent que, lors de sa glorification, Christ a libéré du che’ol les morts croyants et les a emmenés avec lui dans le ciel. Le fait est que désormais, tous ceux qui meurent dans la foi, au lieu de descendre dans le séjour des morts, s’en vont directement auprès du Seigneur.

 

La parabole en détail :

vv.23-26 :

  • Dans quel état est le riche ?
  • Y a t-il un quelconque changement de comportement du riche envers Lazare ? Pourquoi ?
  • Que signifie le verset 26 ? En quoi cela contraste-t-il avec le v.20 ?
  • Pourquoi le riche n’a-t-il pas droit à une seconde chance ?

vv.27-29 :

  • Pourquoi le riche fait-il cette demande ?
  • Abraham répond-il à sa requête ?
  • Pourquoi lui dit-il cela ?

vv.30-31 :

  • Le riche est-il croyant ?
  • Que sait-on sur l’état de ses frères ?
  • Sa demande de miracle est-elle légitime ?
  • À quoi Abraham l’oppose-t-il ? (He 11)
  • Y a t-il des épisodes d’incrédulité malgré un miracle dans la Bible ?
  • Pourquoi la révélation biblique est-elle plus efficace qu’un miracle ?

 

APPLICATION

  • Qu’est-ce que cela change de savoir qu’il y a une vie après la mort ?
  • Que faut-il faire pour être sauvé ?
  • Que faut-il pour croire ?

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *