Matthieu 19.27-20.16 – Les ouvriers dans la vigne

Voici la première des paraboles des choses de la fin. Jésus sait qu’il va falloir aller à Jérusalem pour son sacrifice, il va donner une série de neuf paraboles pour leur faire prendre conscience de la fin et du jugement. Jésus prononce cette parabole après sa rencontre avec le jeune homme riche qui aime trop ses possessions pour suivre Jésus. Pierre réagit aussitôt : lui qui ne quitte rien, il n’est pas digne de te suivre. Et nous ? La réponse de Jésus est très rassurante pour lui mais Jésus finit par cet avertissement « les premiers seront les derniers … » afin qu’il ne s’enorgueillisse pas.

 

OBSERVATION

  • Séparez les ouvriers en deux groupes.
  • Pourquoi le propriétaire embauche-t-il encore des ouvriers à 17 heures ?
  • Avec quel groupe s’est-il entendu sur un salaire ? Qu’a-t-il dit aux autres ?
  • Pourquoi le contre-maître doit-il payer les ouvriers dans l’ordre inverse de leur arrivée ? En quoi est-ce sûrement une astuce littéraire de Jésus ?
  • Lors de la paie, le maître déroge-t-il à sa parole ?
  • Qu’est-ce que ce geste nous apprend sur le caractère du propriétaire ?
  • Trouvez-vous normal que les ouvriers de la première heure soient mécontents ?

 

INTERPRÉTATION

  • Qui est le maître ?
  • Qui sont les ouvriers ?
  • Que représente le denier ?
  • Sommes-nous tous égaux par rapport à l’appel de Dieu ?
  • En est-il de même pour sa Grâce ?
  • Comparez l’affirmation du v.16 et du v.30 du chap. précédent. Qu’est-ce qui change ?
  • Pourquoi cette amertume de la part des premiers ?
  • Être dernier aux yeux de qui ? Premier aux yeux de qui ?
  • Comparez avec Jacques 4.6

 

MISE EN PRATIQUE

  • Pourquoi cette parabole est-elle une très bonne nouvelle pour ceux qui ne sont pas chrétiens actuellement ?
  • Quand vous voyez des chrétiens à qui tout a l’air de sourire, votre réflexe est-il 1) d’être jaloux, 2) de revendiquer vos droits et de dire à Dieu que c’est pas juste ou 3) de vous réjouir de leur bonheur ?
  • Pourquoi avons-nous souvent tendance à compter les points avec Dieu, comme s’il nous sauvait en fonction de nos mérites ?
  • Trouvez-vous normal que quelqu’un qui se convertit 3 jours avant sa mort ait le même sort qu’un autre qui meurt après 40 ans de vie chrétienne ?

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *