2 Rois 4.8-37 – Le fils de la sunamite

Etude réalisée par Sam Richardson (d’après M. Jacques Richardson), GBU de Toulouse

Guéhazi et le bâton d’Élisée

Quelles caractéristiques peut-on observer dans le comportement de la Sunamite vis-à-vis d’Élisée ? 

  • Discernement : Élisée un homme de Dieu, un prophète de l’Éternel (II Rois 4 : 9). cf Matthieu 16 : 15-16 : Simon Pierre répondit à Jésus : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Ce discernement n’est pas le fruit de l’intelligence humaine, mais de la grâce de Dieu. cf Matthieu 16 : 17 : « Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. »
  • Donner à Élisée une place d’honneur, pour ce qu’il est et non pour ce qu’il pourrait faire. (II Rois 4 : 13). Luc 19:5 « Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit: Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. »

Et que peut-on dire du mari ?

  • Elle ne partage pas tout avec son mari, est à l’origine de décisions capitales pour le couple et la famille, attend quand-même son approbation. (II Rois 4 : 22)
  • Le mari ne croit pas en l’attention que Dieu porte à ses enfants, relation avec Dieu non constante. Psaume 121 : 4 « Voici, il ne sommeille ni ne dort celui qui garde Israël.” Psaume 34 : 7 “Quand un malheureux crie, l’Éternel entend.” Jean 4 : 21, 24 « L’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père … Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent en esprit et en vérité.”

Après la mort de son unique fils, quel est le comportement de la Sunamite ?

  • Ne parle ni à son mari ni à Guéhazi de sa douleur (II rois 4 : 22-23, 26), toute son attention est sur Élisée, et sur l’urgence de le voir. Elle a compris que seul Dieu peut répondre à ses questions, la consoler. Dieu connaît déjà tout (II Rois 4 : 27). Élisée est prêt à écouter (rôle du chrétien envers ses frères : Romains 15 : 1-7 )
  • Confiance totale en Élisée. Logiquement, elle aurait du retourner vers son fils le plus vite possible. (II Rois 4 : 30) Elle est impuissante pour son fils, donc elle reste avec Élisée.

Pourquoi Guéhazi échoue-t-il ?

  • L’envoi de Guéhazi, les raisons de son échec :
    • Romains 9 : 16 : « Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court mais de Dieu qui fait miséricorde. »
    • Luc 17 : 10 : « Quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : nous sommes des serviteurs inutiles »
    • II Rois 4 : 27 « Guéhazi s’approcha pour la repousser »
    • Matthieu 19 : 13-14 « Alors, on lui amena des petits enfants afin qu’il leur impose les mains et prie pour eux. Mais les disciples les repoussèrent. Et Jésus dit : Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. »

Que penser de la méthode d’Élisée ?

  • II Rois 4 : 33 : Prier avant tout, chercher la communion avec Dieu.
  • Jean 5 : 19 « Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. »
  • Marc 1 : 35 « Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria. »
  • v. 34 et 35. Identification au mort.

Définir l’identification et ses implications

  • Le renoncement à soi-même
  • La compréhension (com-prendre = prendre avec soi, ou prendre sur soi)
  • La compassion (com-pâtir = pâtir avec)
  • Le partage du même sort.
  • Renoncer à son identité propre pour emprunter l’identité d’un autre.

Mise en pratique : v. 34-36

En quoi Jésus s’est-il identifié à nous ?

  • Sa naissance

Philippiens 2 : 5-8 : « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ : existant en forme de Dieu, il n’a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher, mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant sem-blable aux hommes; et il a paru comme un vrai homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. »

  • Les tentations

Hébreux 2 : 18 : « Car, du fait qu’il a souffert lui-même et qu’il a été tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés. »

  • L’injustice qu’il a subie

Esaïe 53 : 9 « On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu’il n’eût point commis de violence Et qu’il n’y eût point de fraude dans sa bouche. »

  • Les sentiments

Jean 11 : 35 « Jésus pleura. » ; Matthieu 9:36 « Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger. »

  • Le rejet social

Esaïe 53 : 3 : “…Semblable à celui dont on détourne le visage, nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. »

  • L’Abandon

Matthieu 26 : 56 : « Alors tous les disciples l’abandonnèrent, et prirent la fuite.” ; Matthieu 27 : 46 : ” … Jésus s’écria d’une voix forte : Eli, Eli, lama sabachthani ? C’est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?”

  • Sa mort

II Corinthiens 5 : 21 : « Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.” Esaïe 53 : 5 : « Et c’est par ces meurtrissures que nous sommes guéris. »

Livre des ROIS :

Date de rédaction : 600 avant Jésus Christ, soit entre la mort de David et la chute de Jérusalem. Le peuple a demandé un roi à Dieu, ce qui signifie la fin du règne « direct » de Dieu sur son peuple (la théocratie). Mais Dieu dans son amour envoie des prophètes pour guider son peuple.
Qui est Élisée ?
C’est un prophète de l’Éternel, du temps des rois, successeur d’Elie (Elie a été enlevé au ciel sans connaître la mort). Élisée vient d’un terme hébreux : Dieu est salut, et Jésus vient aussi d’un terme hébreux : Dieu est sauveur. Élisée est donc un « type » de Jésus-Christ. Cela veut dire qu’il y a dans la vie d’Élisée des éléments semblables à ceux de la vie et de l’œuvre de Jésus-Christ. En tant qu’homme, Élisée a commis des péchés et a eu des faiblesses comme nous, mais il est un « type » de Jésus-Christ, tout comme plusieurs autres personnages de l’Ancien Testament.

L’attitude de la Sunamite

2ème partie : Les moyens d’intervention de Dieu

Conclusion

Psaumes 33 : 8 « Que toute la terre craigne l’Éternel ! Que tous les habitants du monde tremblent devant lui ! Car il dit, et la chose arrive ; Il ordonne, et elle existe. »

      Dieu a créé l’Univers en un mot, mais la mort de Son Fils a été nécessaire pour nous racheter.
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *