Ruth 1 – Noémi, belle-mère amère.

Observation générale.

Diviser le groupe en 4. Un groupe jouera le narrateur, un groupe jouera Noémi, un groupe jouera Orpa, un groupe jouera Ruth. Chaque groupe devra travailler la partie du texte le concernant (narrateur : v.1-5 ; Noémi, Orpa, Ruth : v.6-22) en apprenant bien chacun sa partie. Cinq minutes pour relever ce qui est important. A la fin, chaque groupe envoie un représentant. Pendant ce temps, les autres comparent la prestation avec le récit biblique et note ce qui a été oublié et ce qui a été ajouté. On discute ensemble de ces différences.

v1-5 :

1. D’après le v.1, quand se passe cette histoire ?

2. Est-ce là un arrière-plan plutôt positif ou plutôt négatif ? (cf. Juges 21.25)

3. A votre avis, comment cet arrière-plan oriente-t-il dès le début cette histoire ? (comparer l’individualisme de l’époque des juges avec la solidarité qu’il faut montrer en temps de famine).

4. Une fois parti à l’étranger avec sa famille, Noémi perd son mari, puis, dix ans plus tard ses deux enfants. Elle n’a donc plus de descendance. A votre avis, quelle devait être la situation matérielle et psychologique de Noémi à ce moment là, à la fin du v.5 ?

(Application).

Dans quelle mesure notre époque ressemble-t-elle à celle de Noémi ? Dans quels genres de circonstances peut-on s’identifier à Noémi ?

v6-13 :

1) D’après les v.6-7, pourquoi Noémi revient-elle de Moab vers Juda ?

2) A votre avis, pourquoi est-ce important de noter cela au milieu du malheur de Noémi ?

3) Malgré cela, quel sentiment Noémi par rapport au Seigneur manifeste-t-elle d’après vous dans les différents discours qu’elle fait dans ce chapitre ? Quelle évaluation l’auteur fait-il de ces sentiments d’amertume qu’éprouve Noémi ? A votre avis, pourquoi ?

(Application). Est-ce que ça vous est déjà arrivé de ressentir de l’amertume envers Dieu ? Dans quelle mesure est-ce si illégitime que cela ?

v13-22 :

1) Comment évaluez-vous les réactions d’Opra et de Ruth par rapport au désespoir de sa belle-mère ? Comment les expliquez-vous ? (en particulier l’attachement de Ruth à Dieu)

2) A votre avis, quelle a pu être la réaction de Noémi à l’attachement ainsi manifesté par sa belle-fille ? (cf. v.19-21)

(Application). Est-ce que ça nous arrive de ne pas manifester notre reconnaissance ? Est-ce que nous pouvons dire que dans la souffrance nous sommes entourés comme l’a été Noémi par Ruth ? Pourquoi ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *