Malachie 2.17-3.6 et 22-24 – Vous me prenez pour qui ? (4)

COUP DE KÄRCHER

 

17 Vous fatiguez le SEIGNEUR par vos paroles,
et vous dites :
« En quoi le fatiguons-nous ? »
C’est en disant : « Quiconque agit mal
plaît au SEIGNEUR,
c’est en de telles personnes qu’il prend plaisir ! »
Ou bien : « Où est le Dieu du jugement ? »

3 J’envoie mon messager :
il fraiera un chemin devant moi.
Il arrivera dans son temple à l’improviste,
le Seigneur que vous cherchez ;
le messager de l’alliance
que vous désirez, il arrive,
dit le SEIGNEUR (YHWH) des Armées.

2 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ?
Quel est celui qui tiendra debout quand il paraîtra ?
Car il est comme le feu du fondeur,
comme la lessive des blanchisseurs.

3 Il s’assiéra, tel celui qui fond et purifie l’argent, pour purifier les fils de Lévi, il les épurera comme on épure l’or et l’argent, et ils seront pour le SEIGNEUR ceux qui apportent l’offrande selon la justice. 4 Alors l’offrande de Juda et de Jérusalem sera douce au SEIGNEUR, comme aux jours d’autrefois, comme aux années de jadis.

5 Je me présenterai à vous pour le jugement,
et je me hâterai de témoigner
contre les sorciers et les adultères,
contre ceux qui font de faux serments,
contre ceux qui oppriment le salarié, la veuve et l’orphelin,
qui lèsent l’immigré
et ne me craignent pas,
dit le SEIGNEUR (YHWH) des Armées.

6 Car moi, le SEIGNEUR (YHWH),
je n’ai pas changé ;
et vous, fils de Jacob,
vous n’avez pas été exterminés.

(…)

22 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur ;
c’est à lui que j’ai donné, à l’Horeb,
pour tout Israël,
des prescriptions et des règles.

23 Je vous envoie
Elie, le prophète,
avant que n’arrive le jour du SEIGNEUR,
jour grand et redoutable.

24 Il ramènera le coeur des pères vers les fils
et le coeur des fils vers leurs pères,
de peur que je ne vienne mettre à mal le pays en le frappant d’anathème.

 

Pas de repentance (17)

Il est assez déconcertant de constater que le peuple ne se remet pas en question et continue d’incriminer Dieu en demandant la justice alors que justement, s’il comprenait son erreur et revenait à Dieu, il y aurait de la justice. Comme les juifs veulent de la justice, Dieu va leur en donner… mais peut-être pas comme ils l’espèrent !

Envoyé spécial (1-5)

Le Seigneur Lui-même va venir. Mais avant cela, un messager (=ange) va Lui préparer la voie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il va bouleverser pas mal de choses ! Tous les problèmes vus ces derniers jours vont être dénoncés par ce nouveau prophète : ainsi le culte et les prêtres seront de nouveau purs. Ensuite, le Seigneur apparaîtra (5-6) et ce sera le jugement pour tout le peuple. Qui peut bien être ce messager qui précède la venue de Dieu sur Terre ? Le suspens est insoutenable !

Le nouvel Élie (22-24)

Les derniers versets du livre ajoutent des indices quant à l’identité de ce mystérieux prophète : c’est le nouvel Élie. Le lecteur du Nouveau Testament comprend alors tout de suite qu’il s’agit de Jean-Baptiste qui est là pour introduire Jésus, Dieu-le-Fils, sur Terre. Comparez les vv.1-3 à Matthieu 3.7-10 : « Comme il voyait beaucoup de pharisiens et de sadducéens venir au baptême, il leur dit : Vipères, qui vous a montré comment fuir la colère à venir ? Produisez donc un fruit digne du changement radical ; et ne pensez pas pouvoir dire : « Nous avons Abraham pour père ! » Car je vous dis que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham. Déjà la hache est prête à attaquer les arbres à la racine : tout arbre donc qui ne produit pas de beau fruit est coupé et jeté au feu. »

Et devinez pourquoi Jean-Baptiste a été exécuté par Hérode ? Marc 6.17-18 : « Car Hérode lui-même avait fait arrêter Jean et l’avait fait enchaîner en prison, à cause d’Hérodiade, femme de Philippe, son frère, qu’il avait épousée ; en effet, Jean disait à Hérode : Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère. » Étonnante similitude avec le passage d’hier, non ?

 

 Application

  • C’est par la prédication de la Parole et l’appel à la repentance que Jean-Baptiste-le messager de Dieu a préparé les cœurs à l’arrivée du Seigneur Jésus. Aujourd’hui ce sont toujours les mêmes ingrédients qui font progresser l’Église : la recherche de la volonté de Dieu par la lecture de la Bible, les exhortations fraternelles et la prière ainsi qu’une attitude de repentance, d’humilité et de consécration.
  • Si vous voulez ne pas trop être dérangés dans votre vie, il ne fallait pas choisir le christianisme ! Jean-Baptiste n’y allait pas de main morte dans ses discours et Jésus était tout aussi exigeant quant aux conditions à remplir pour plaire à Dieu. L’Église n’a pour fonction de nous caresser dans le sens du poil mais de nous « forcer » à aller toujours plus loin dans la lutte contre le Péché. Notre orgueil, notre hypocrisie, notre laxisme, notre formalisme, notre narcissisme sont des fléaux que le St Esprit doit pouvoir poncer, laver, blanchir, épurer, récurer, rincer… comment ? Grâce à la Parole et à la repentance !

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *