Philémon

La lettre à Philémon ne contient pas d’exposé systématique de doctrine. Son objectif principal est de demander à Philémon de reprendre avec lui l’esclave fugitif qui avait été à son service et qui s’était enfui de chez lui en lui dérobant de l’argent. Cet homme avait fait la connaissance de Paul à Rome ; il s’était converti et il avait changé. Il n’était pas facile pour Paul de le laisser partir ; il était plus difficile encore pour Onésime de se retrouver face-à-face avec son ancien maître. Mais il était surtout encore plus dur pour Philémon de le reprendre. Cependant ces trois hommes étaient chrétiens, et c’est cela qui faisait toute la différence. La lettre est caractérisée par beaucoup de tact, de gentillesse et d’amour, et constitue un tableau inoubliable du christianisme en action. Bien qu’il n’y ait pas de nom de lieu mentionné, il est clair que la lettre a été écrite à la même époque que celle aux Colossiens.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *