1 Corinthiens 12.1-11 – Mélange instable (1)

LES BONS FILTRES

12 Pour ce qui concerne les pratiques spirituelles, je ne veux pas, mes frères, que vous soyez dans l’ignorance. 2 Vous savez comment, quand vous étiez des non-Juifs comme les autres, vous étiez entraînés et dévoyés vers les idoles muettes. 3 C’est pourquoi je vous certifie que personne, en parlant par l’Esprit de Dieu, ne dit : « Anathème à Jésus ! », et que personne ne peut dire : « Jésus est le Seigneur ! », sinon par l’Esprit saint.

4 Or il y a diversité de dons de la grâce, mais c’est le même Esprit ; 5 diversité de services, mais c’est le même Seigneur ; 6 diversité d’opérations, mais c’est le même Dieu qui opère tout en tous. 7 Or à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. 8 En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; 9 à un autre, de la foi, par le même Esprit ; à un autre, des dons de guérison, par l’unique Esprit ; 10 à un autre, la capacité d’opérer des miracles ; à un autre, celle de parler en prophète ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, diverses langues ; à un autre, l’interprétation des langues. 11 Mais c’est un seul et même Esprit qui opère toutes ces choses, distribuant à chacun en particulier comme il le décide.

Intro

L’Église de Corinthe, fondée par Paul, souffrait de multiples maux : mysticisme, débauche, inégalités sociales, avarice… Le tout étant bien sûr fait avec une caution spirituelle !!! Au travers des corinthiens, c’est un peu toutes les Églises du monde qui sont représentées : des lieux où se joue la dure lutte entre les valeurs de l’Église de Christ et les valeurs du monde.

Saint-Esprit, es-tu là ? (1-3)

Maintenant qu’ils sont chrétiens, les corinthiens vivent des choses très intenses ensemble avec l’Esprit… mais le problème c’est que quand ils étaient païens, il y avait aussi des manifestations extraordinaires et extatiques ! Comment savoir si ce que l’on vit vient vraiment du Saint-Esprit ? Paul a une méthode qui pourrait nous paraître très simple, voire basique mais qui a le mérite de dire quel est le critère vraiment déterminant. Cela pourrait se résumer en une phrase : « Dis-moi qui est Jésus pour toi, montre-le moi et je te dirai si son Esprit habite en toi. »

Un seul Esprit = une seule manière de servir ? (4-11)

Bon, d’accord tous ceux qui sont animés par le St Esprit pensent la même chose à propos du Seigneur Jésus. Mais font-ils la même chose ? Le Saint-Esprit provoque-t-il l’uniformité chez les enfants de Dieu ? Les corinthiens étaient tentés de le penser et c’est assez logique : dans un monde polythéiste où chaque dieu a son domaine de compétence, sa manière de faire ou son lieu bien précis, on s’attend à ce que le Dieu unique des chrétiens se manifeste d’une seule manière, avec une « marque de fabrique » bien identifiable ! Alors si les manifestations de Dieu sont trop différentes les unes des autres, il y en a forcément qui sont fausses, mauvaises voire diaboliques.

Mais Paul fait une mise au point très utile : un seul et même Esprit Saint engendre un foisonnement de dons divers et variés ! Plusieurs dons ne signifient pas plusieurs influences spirituelles différentes. La liste que l’apôtre donne ensuite est moins là pour nous montrer le catalogue exhaustif des dons spirituels existants que pour dire aux corinthiens que l’Esprit de Dieu fait ce qu’Il veut avec qui Il veut (11) ! Mais bien sûr les dons qu’Il dispense aux chrétiens ont un but bien précis : le bien commun, l’édification de l’assemblée, la complémentarité qui rend gloire à Dieu (7).

En résumé

Pour savoir si quelqu’un est animé par le Saint-Esprit, il ne faut pas regarder la forme de ses dons mais plutôt pour qui il les met en pratique (« pour Jésus », c’est la bonne réponse !) et dans quel but il les met en pratique (« pour l’utilité commune », c’est la bonne réponse).

 Application

  • Nous subissons tous la tyrannie de l’image, nous accordons tous une importance excessive à la forme alors que c’est le fond, le cœur qui doit nous intéresser ! Si vous voulez évaluer ce que font vos frères et sœurs en Christ, posez-vous les 2 questions ci-dessus (Pour qui ? Dans quel but ?). Si vous le faites, certaines pratiques que vous trouviez bonnes perdront de leur superbe et d’autres que vous trouviez bizarres, étranges vous paraitront soudain intéressantes.

  • Le Saint-Esprit fait ce qu’il veut… mais nous ne Le laissons pas toujours faire ce qu’Il veut avec nous ! Il aime la diversité, nous préférons souvent ce qui nous ressemble ; il aime agir de manière surprenante, nous préférons souvent nos habitudes ; il nous fait certains dons, nous lorgnons sur ceux que nous n’avons pas, etc.

 

« Seigneur Jésus, c’est ton Esprit qui doit diriger notre Église, pas nous !!! »

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *