1 Corinthiens 12.12-19 – Mélange instable (2)

ILLUSTRATION CORPORELLE

12 En effet, comme le corps est un, tout en ayant une multitude de parties, et comme toutes les parties du corps, en dépit de leur multitude, ne sont qu’un seul corps, ainsi en est-il du Christ. 13 Car c’est dans un seul Esprit que nous tous – soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit hommes libres – nous avons reçu le baptême pour appartenir à un seul corps ; et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.

14 Ainsi le corps n’est pas une seule partie, mais une multitude. 15 Si le pied disait : « Parce que je ne suis pas une main, je ne fais pas partie du corps », il n’en ferait pas moins partie du corps. 16 Et si l’oreille disait : « Parce que je ne suis pas un oeil, je ne fais pas partie du corps », elle n’en ferait pas moins partie du corps. 17 Si tout le corps était oeil, où serait l’ouïe ? S’il était tout ouïe, où serait l’odorat ? 18 En fait, Dieu a placé chacune des parties dans le corps comme il l’a voulu. 19 Si tous étaient une seule partie, où serait le corps ?

Unité dans la diversité (12-13)

Pour prouver le concept « pleins de dons, un seul Esprit », Paul utilise LA métaphore idéale : le corps humain qui est composé de nombreux membres. Malgré leurs origines différentes, les corinthiens sont passés par un même baptême, sont abreuvés par un même Esprit et font partie d’un même corps. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Paul insiste sur l’unité !

Auto-exclusion interdite (14-19)

Le première grosse erreur que font certains corinthiens, c’est de confondre unité et uniformité. Comme ils se comparent les uns aux autres et que certains membres ont des dons très enviables, prestigieux, plusieurs chrétiens se sentent inutiles. Mais l’apôtre bat en brèche un tel penchant avec 2 arguments : 1) appartenir ou non au corps, ça ne dépend pas du membre ! Si Dieu a décidé que tel membre fait partie du corps, c’est comme ça. 2) la diversité des membres est une véritable richesse, un festival de couleurs, de sons, de saveurs !!! Quel ennui, quelle fadeur si tout le monde se ressemblait dans l’Église !

 Application

  • Êtes-vous contents de la place qui est la vôtre au sein de l’Église ? Vous sentez-vous utiles ?

  • En tant que membre du corps de Jésus, vous Lui appartenez. C’est donc Lui qui décide du rôle que vous devez occuper.

  • Quand vous voyez des frères et sœurs qui paraissent bien plus talentueux que vous, vous avez le choix : soit vous vous repliez sur vous-mêmes et vous vous morfondez, soit vous vous réjouissez que Jésus soit glorifié par d’autres membres de son corps.

  • Nous avons tous une vision déformée de nous-mêmes. Si parfois nous avons le sentiment d’être nuls, inutiles, c’est parce que nous n’avons aucun recul sur notre place, notre rôle. C’est bien pour cela que les frères et sœurs en Christ sont si importants pour nous encourager.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *