Luc 1.1-4 – Projet rédactionnel

Question préalable : Quand vous êtes confrontés à une information, sur quels critères pouvez-vous juger de sa véracité ?

Lire le texte.

QUESTIONS :

  1. Qui était Luc ? Lire Actes 27.1 : « nous » : un compagnon de Paul, donc pas un témoin oculaire de Jésus. Théophile Note sur Théophile : note semeur + intro semeur
  2. Chrétien d’origine païenne : n’a jamais connu Jésus de son vivant. Quelles questions peut-il se poser par rapport à l’existence de Jésus ?
    Relevez les termes qui semblent relever d’une démarche de journaliste ou d’enquêteur : qu’est-ce que cela dit de la démarche de Luc ?
  3. Quelle sont les sources d’information de Luc ? Quel est son projet final? Peut-on reconstituer le parcours de l’information du début jusqu’à la fin ?
    Lisez le v.5 : en quoi cela confirme –t- il le sérieux de la démarche de Luc ?
  4. v.2 : des témoins oculaires devenus serviteurs de la Parole : de qui peut-il s’agit ? (voir Actes 4.20), et de quoi ont-ils été témoins ? Pourquoi, de témoins oculaires, sont-ils devenus serviteurs de la Parole ? Pourquoi une telle motivation ? (voir Actes 4.11 et 12)
    Quel est le but de cette démarche ? En quoi cela va –t-il servir à Théophile ?
  5. Note : v.4 « enseignements reçus » : certainement par oral, par opposition à ce que Luc est en train de faire (écrit).

APPLICATIONS :

  1. Quel point commun avons-nous avec Théophile ?
  2. Pourquoi est-il difficile de croire ce que l’on n’a pas vu de ses propres yeux ?
  3. En quoi la démarche et le travail de Luc peuvent-ils alors nous rassurer ?

 

Quelques chiffres pour l’animateur :


Guerre des Gaules de Jules César (58 – 50 avant JC) : 10 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC. (soit un décalage de plus de 900 ans entre les faits et le manuscrit le plus ancien retrouvé)

Nouveau Testament (48 – 95 après JC) : 5.500 manuscrits complets. Date de la plus ancienne copie : 200 après JC. (Soit un décalage de 100 ans entre la fin de la rédaction du dernier évangile (Jean) et le plus ancien manuscrit retrouvé, ce qui n’est rien pour un manuscrit aussi ancien)

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *