Luc 23.26-49 – Le repenti à la croix

INTRODUCTION :

Face à la mort. « Jusqu’à 32 ans, j’ai tenu la mort pour une abstraction, explique Sonia. Puis ma meilleure amie est décédée : un accident de voiture. Ce jour-là, j’ai vraiment réalisé que, moi aussi, j’étais concernée. Depuis, quand mes parents partent en voyage, je suis un peu anxieuse. Adepte de l’escalade, je prends moins de risques… »

Quelle est la dernière fois que vous avez pensé à la mort ? Plusieurs personnes dans cette histoire de l’évangile de Luc se sentaient concernées par la mort de Jésus à Jérusalem.


Lire le texte.

LE RÉCIT DE L’EXÉCUTION DE JÉSUS-CHRIST

  1. v.26-31 Essayez d’imaginer Jésus sur le chemin de la crucifixion – la peine de mort publique annoncée par le gouverneur Pilate (cf v1-25). Quelle impression sa condition et ses paroles ont-elles pu avoir sur les passants ? Qu’est-ce qui a provoqué cette mise en garde des femmes de Jérusalem et cet appel à la repentance par Jésus?
  2. v32-43 Étudiez l’attitude des personnes mentionnées au moment de la crucifixion de Jésus.
    Chacun dans votre groupe va décider d’étudier l’une ou l’autre des personnes présentées dans ce récit. Est-ce qu’ils étaient passifs ou agressifs à l’égard de Jésus-Christ ? Pourquoi ?
  3. v44-49 Quelle indication ce récit donne-t-il sur l’importance de la mort de Jésus ?
  • Comment comprendre qu’il a fasse nuit au milieu de la journée ?
  • Quelle signification peut-on donner au rideau déchiré dans le temple ?
  • Quel a été l’effet sur les différentes personnes présentes au moment de la mort de Jésus ? À quoi cela est-il dû ?

DEUX MALFAITEURS FACE A LA MORT (v.39 à 43)

4. v.39 Les deux malfaiteurs ont marché avec Jésus sur le chemin de la croix. Faites la comparaison entre les deux brigands :

  •   Quelle était leur attitude respective vis à vis de leur sort ?
  •   Quelle était leur attitude vis à vis de Jésus ?
  •   De quoi ont-ils cherché à se sauver ?

Nous sommes face à la mort

Le deuxième criminel est parvenu à la repentance et à la foi. Que pouvons-nous apprendre : 

  • de sa confession et de sa requête ?
  • de la réponse de Jésus à sa prière ?

N’oubliez pas de lire la suite au chapitre 24 !

NOTE :
v31 : Une expression proverbiale qui signifie probablement ici : « si les Romains traitent ainsi Jésus qui est innocent, quel sera le sort de Jérusalem qui est coupable ? »
  Comment ont-ils compris que Jésus pourrait les sauver ?
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *