Esaïe 6 – Purification et envoi

Note pour l’animateur : Il est recommandé à l’animateur de lire l’introduction au livre d’Esaïe ici

 

Idée principale : La purification d’Esaïe le rend apte à sa mission : parler de la part de Dieu pour apporter un jugement.

Contexte : Esaïe est un prophète ayant exercé son ministère au 8e siècle dans le royaume de Juda (le royaume juif s’étant divisé en deux avec Israël au Nord et Juda au Sud).

Question d’accroche : Complétez les phrases suivantes (les écrire éventuellement sur une grande feuille sur laquelle chacun pourra écrire ses réponses) :

  • Dieu est… (caractère, caractéristiques)
  • L’être humain est… (caractère, caractéristiques)

Lecture

Y a-t-il des mots que vous ne comprenez pas ?

  • Séraphins : probablement des créatures spirituelles à visage et mains d’homme, au service de Dieu
  • Expié : enlevé, ôté
  • Térébinthe : arbuste résineux
  • Autel : table où l’on offre des parfums ou des sacrifices à Dieu, soit par reconnaissance soit pour l’obtention du pardon
  • Si des non-chrétiens sont présents, il peut être utile de redéfinir « péché » (v.7) et « convertir » (v.10)

Quel est le contexte de ce passage ? Si vous êtes dans une série, les membres du groupe présents aux discussions précédentes pourront répondre grâce aux chapitres 1-5 : Juda est un royaume prospère profitant à une minorité corrompue moralement et spirituellement. La majorité du peuple est oppressée. Vous pouvez aussi regarder 2 Rois 15.24 sur la situation pendant le règne d’Ozias.

v.1-5 : Dieu

  • [O/I] Sur une feuille, notez les éléments de la vision de Dieu par Esaïe et mettre en face de chaque élément ce que cela nous dit de Dieu.
    • Trône élevé à royauté, souveraineté
    • Temple à présence de Dieu parmi son peuple
    • Séraphins qui se couvrent visage et pieds à sainteté de Dieu, humilité qu’il suscite
    • Contenu du discours à sainteté de Dieu, gloire
    • Temple tremble et sanctuaire se remplit de fumée à gloire, puissance
  • [A] Comparez avec votre description de Dieu du début. Y a-t-il des choses qui manquaient ?
  • [A] Ces caractéristiques de Dieu sont-elles celles auxquelles on pense le plus ? Pourquoi ?
  • [A] Quels évènements ou situations peuvent nous amener à limiter Dieu ?

v.5-8 : Esaïe et son relooking

Comme dans les magazines, on a ici l’image d’Esaïe « avant/après »

Avant :

  • [O] Quelle est l’attitude d’Esaïe au départ ? Terrifié, reconnaît qu’il est impur (v.5).
  • [O/I] Comment expliquer cette réaction ? Esaïe sait sans doute que l’homme ne peut pas voir Dieu et vivre (Exode 33.20). Il est impur alors que Dieu est d’une pureté absolue (comment être accepté en sa présence ?).

Relooking/transformation :

  • [O/I] Qu’est-ce qui provoque le « relooking », la transformation d’Esaïe ? D’où le séraphin prend-il la braise ? Qu’est-ce que cela signifie ? Esaïe est purifié par la braise prise sur l’autel (cf. déf du début). Sa bouche et ses lèvres (ses armes) ayant été purifiées, Dieu le prépare pour exercer le ministère qui lui confie : parler de sa part au peuple.
  • [O] Qu’est-ce qu’Esaïe a fait pour obtenir la purification ? Rien !

 

Après :

  • [O/I] Quelle est désormais la réaction d’Esaïe ? Qu’est-ce qui vous frappe dans sa réponse ?
  • [I] Pourquoi Esaïe a-t-il eu cette vision avant d’avoir son ordre de mission ? Nous avons besoin d’avoir une juste (grande) vision de Dieu pour remplir fidèlement la mission difficile qu’il nous confie.

[A] Comparez ce qu’on a vu d’Esaïe avec votre description de l’être humain du début. Y a-t-il des différences ?

v.9-13 : La mission

  • [O] Quel est le message d’Esaïe (v.9) ?
  • [O/I] Quelle sera la mission d’Esaïe (v.10) ? Par quel moyen va-t-il l’accomplir ? C’est par ses paroles qu’Esaïe va endurcir le cœur du peuple car celui-ci va faire la sourde oreille.
  • [I] Si le peuple ne se convertit pas, à quoi sert le message d’Esaïe ? C’est à la fois un jugement et un appel à la repentance
  • [O/I] Comment Esaïe réagit-il à cet ordre de mission surprenant ? Pourquoi ? Désirant le salut de son peuple, il demande à Dieu jusqu’à quand durera cet endurcissement.
  • [I] A quels événements font référence les versets 11 et 12 ? À la dévastation du pays et à l’exil babylonien (en -587). Si personne ne sait et si vous avez le temps, vous pouvez lire Esaïe 39.5-7.
  • [O/I] N’y a-t-il aucun espoir ? Le peuple (comparé à un arbre) n’échappera pas au jugement de Dieu (v.13a) mais il conservera une souche (un reste) qui sera sauvé au travers du retour de l’exil en 538.
  • [I] Quel attribut de Dieu le ministère prophétique d’Esaïe va-t-il révéler ? Sa justice et sa sainteté.
  • [A] Pourquoi les chrétiens peuvent-ils être tentés de ne pas parler de la justice et de la sainteté de Dieu ? Pourquoi est-ce important de ne pas occulter ces attributs ?
  • [A] Comment réagissent nos contemporains face au message du jugement de Dieu ? Comment un chrétien devrait-il réagir devant l’incrédulité face au message biblique ? L’endurcissement de nos contemporains ne devrait ni surprendre ni décourager les chrétiens. L’incrédulité ne prend pas Dieu par surprise dans la mesure où elle est prévue d’avance et fait même partie de son plan ! Dieu est autant glorifié dans le salut de son peuple que dans le jugement de ceux qui le rejettent.

Il peut être utile de vous préparer à la question suivante, au cas où quelqu’un la poserait : puisque Dieu a prévu que des personnes ne croient pas, ces dernières sont-elles vraiment responsables de leur choix et donc coupables ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *