Apocalypse 1.1-8 et 22.6-21 : Introduction à l’Apocalypse (Prologue & Epilogue)

Cette trame de discussion a été crée par Esther D., coordinatrice régionale des GBU dans le Nord, à l’attention du GBU de Compiègne (2015).

Note sur la série : L’Apocalypse est un livre très complexe et qui semble souvent incompréhensible. Cette série de discussions autour de textes choisis de l’Apocalypse est étudie pour être accessible et pertinent même à quelqu’un qui connaît très peu la Bible, et pointer vers la souveraineté de Jésus qui mènera jusqu’au bout son oeuvre de rédemption.
Il est recommandé à l’animateur de lire d’abord l’introduction à l’Apocalypse ici.

Note à l’animateur sur ce passage : L’étude comparée du prologue (introduction) et de l’épilogue (conclusion) de l’Apocalypse nous permet de comprendre pas mal de choses sur le livre. Les deux textes ont beaucoup de points parallèles : Ils se font écho et mettent en perspective tout le livre, ses objectifs, sa rédaction, etc.

Nous négligerons, dans cette discussion, les derniers versets du prologue, qui seront approfondis lors d’une seconde discussion plus ciblée sur l’Alpha et l’Oméga (Ap. 1.4b-8).

 


Question d’introduction

  • Faites un brain-storming de tout ce que le terme « apocalypse » évoque dans votre tête, et en général.

 

PARTIE I : Prologue (Ap. 1.1-8) – 20 min

  • [Observation] Lisons Apocalypse 1,1-5 et relevons (sutout v.1-4) quels sont les objectifs de ce texte?
  • [Interprétation] Est-ce que ça correspond avec ce que l’idée qu’on a de l’Apocalypse ?
  • [Application] Comment est-ce que cela peut orienter ntore lecture de ce livre ? Le fait que le message principal du livre doit être encourageant et positif nous permettra de mettre en contexte les différents éléments plus compliqués à comprendre.

Petite explication sur le genre littéraire apocalyptique, donc l’Apocalypse est le plus connu. C’est un genre littéraire issu du judaïsme, fleurissant surtout à deux époques :
– au 2e et 1er siècle avant Jésus-Christ (quand le peuple d’Israël était déporté en exil à Babylone)
– aux débuts de l’ère chrétienne (après chute de Jérusalem en 70, pour les Juifs, et aussi, comme c’est le cas de l’Apocalypse, pour les 1ères communautés chrétiennes qui vivanet dans un environnement païen hostile surtout à la fin du 1er siècle.)
Ce sont des textes très imagés, qui utilisent beaucoup de symbolisme et se lisent avec un regard de poète plutôt qu’avec un regard d’enquêteur. Il y a néanmoins beaucoup de références culturelles à connaître pour mieux saisir les images et symboliques. L’objectif était de donner une perspective spirituelle plus large aux peuples en souffrance, pour les encourager à tenir bon au milieu des souffrances présentes. Il y a souvent des regards vers le passé (notamment pour se rappeler la fidélité de Dieu dans le passé) et des perspectives d’espoir dans le futur. Les dimensions passé-présent-futur sont donc présentes toutes les trois présentes.

  • [Observation] Relisez les v. 1-4 et faites un croquis de la chaîne de transmission du messaage de cette révélation : Identifiez qui est indiqué comme étant à l’origine du message, qui sont les différents intermédiaires, et qui sont les destinataires finaux.
    Dieu > donné à Jésus-Christ > ange envoyé > Jean témoigne par écrit >lecteur (à haute voix) > 7 églises en Asie (donc des chrétiens
  • [Interprétation/Application] Jean déclare donc ne pas avoir inventé tout ce qu’il va écrire. En y réfléchissant, qu’est-ce que cela change dans notre lecture du texte si Jean est lui-même la source ou si tout lui a vraiment été révélé par Dieu ? Ca change l’attitude, mais aussi la fiabilité, l’importance, etc

PARTIE II : Epilogue  (Ap. 22.6-21) – 25 min

  • Lisons maintenant l’épilogue qui conclut le livre de l’Apocalypse (22,6-21).

22.6-10 (Relire ces versets)

  • [Observation] Remarquez que dans le contexte précédent, et au v16, on comprend que le « il » qui parle avec Jean est Jésus.
  • 
[Observation] (v 6 et v 8-10) : Relevez les points répétés qu’on retrouve en introduction et en conclusion. Chaîne de transmission. Montrer ce qui doit venir (v6), Bonheur pour celui qui garde ces paroles.(v7) Temps proche (v10)
  • 
[Observation] Quelles nouvelles informations y trouvons-nous ? 
Paroles vraies (Jésus en certifie, v. 6, et Jean aussi v8). Prosternation (v. 8-9)
  • [Interprétation] Qu’est-ce que les versets nous montrent sur les relations au sein de la chaîne de la chaîne de transmission ? Est-ce que les termes « Seigneur/esclave » nous choquent ? Comment les comprendre, dans le contexte de la Bible ? 
Roi-serviteur, comme un père qui démontre son amour

  • [Application] Est-ce que nous faisons partie de cette chaîne… et si oui, quelle devrait être notre attitude  
Se prosterner devant Dieu


22.11-12 (Relire ces versets)

  • [Observation] Remarquez que les v. 11-12 évoquent le jugement à venir (qui est un thème récurrent dans l’Apocalypse).
  • 
[Interprétation] Qui est-ce que cette indication de jugement concerne ? Est-ce que cela vous semble juste ?

v.18-19 (Relire ces versets)

  • 
[Interprétation] A qui s’adressent ces mises en garde ? Qui pourrait y ajouter ou en retrancher ?
  • [Interprétation] Pourquoi est-il si important de conserver intacte la totalité de cette révélation ?
  • 
[Application] Est-ce que nous pouvons retirer quelque chose de cet avertissement dans notre approche de la Bible au GBU ?

v. 20-21 (Relire ces versets)

  • [Intégration] « Je viens » Qui parle à qui ? Comment ressentez-vous les relations dans ces versets ? 
=> Tendresse, espoir, amour ? 


Conclusion : La prochaine fois, nous allons revenir à nouveau sur le prologue et l’épilogue, et approfondir les versets consacrés à “celui qui est, qui était et qui vient”, à “l’alpha et l’oméga”.
On vous laisse sur ce verset qui revient, rattaché à la mention de l’alpha et l’oméga deux fois : « Que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut prenne de l’eau de la vie, gratuitement ! » (v17)

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *