Galates 5.13-26 – Libéré(e) pour aimer son prochain

Note pour l’animateur : Il est recommandé à l’animateur de lire l’introduction à l’épître de Paul aux Galates ici.

Canevas réalisé par Daniel Mullins, responsable de l’équipe IFES en France

Introduction

Il y a plusieurs notions de la liberté dans notre société, la liberté républicaine, et la liberté de faire ce que je veux, pour en nommer deux. Toutefois, il est important de ne pas confondre ces idées avec l’idée biblique de la liberté. En gros elle consiste en deux éléments :

  • LIBERE(E) DE – libéré(e) d’un esclavage ;
  • LIBERE(E) POUR – libéré(e) pour servir Dieu.

Tel est le cas avec la rédemption du peuple hébreux de l’esclavage en Égypte ; tel est le cas avec le rachat accompli en Jésus (voir par ex. Tite 2.14 ). Dans l’épître aux Galates, jusqu’à ce point Paul a présenté le cas ” libéré DE ” – de l’esclavage à la loi, au péché par la foi en Jésus … Et au v.13, il tourne vers la question qui suit logiquement – libéré POUR …

Lecture de Galates 5.13-26

QUESTIONS :

  1. Selon vv.13-15 pour quel but Dieu nous a-t-il libérés ?
  2. Que pense Paul de la liberté style ” faire ce que je veux, quand je veux, où je veux ” ? (vv.13-15) Quel est le résultat de ce genre de liberté ?
  3. Qu’est-ce que Dieu nous a donné pour nous aider à atteindre le but (pour lequel il nous a libéré) ? (vv.16ss)
  4. Selon vv.16-18 et v.25, à quoi ressemble la vie chrétienne normale ? Les questions suivantes pourraient être utile pour dégager une réponse :
    • quels sont les verbes qui décrivent la relation entre le chrétien et l’Esprit, et entre sa nature pécheresse et l’Esprit ?
    • En quoi les deux listes des vv.19-23 illustrent-elles le combat du v.17 ?
    • Comment réconcilier le sens actif de “marcher par l’Esprit” (vv.16 et 25) et le sens passif d’être “conduit par l’Esprit” (v.18) ? Qui agit ?

 

[suggestion – lorsque nous menons bien le combat contre nos désirs égoïstes pour aimer notre prochain, c’est là où l’Esprit nous vient en aide, qu’il nous conduise.]
  • QUESTION EN OPTION : Évaluez les déclarations suivantes selon vv.16-18 :
  • ” la vie chrétienne est facile : il s’agit de laisser agir l’Esprit ! “
  • ” J’ai des doutes sur le fait d’être vraiment chrétien(ne), car je continue à pécher … Quels que soient mes efforts, je commets les mêmes bêtises ! “
  • En résumé, quel est le secret de l’amour pour son prochain selon ce texte ?

QUESTIONS D’APPLICATION

  • OPTION A : A deux ou à trois, identifiez individuellement un ou deux…
  • “des actes de la nature pécheresse contre lesquels chacun a besoin de lutter dans sa propre vie / vis-à-vis de son entourage”.
  • “des fruits de l’Esprit dont chacun a besoin de travailler dans ses relations avec son prochain”
  • OPTION B : En groupe, prendre trois ou quatre des caractéristiques dans la liste du fruit de l’Esprit, et discuter dans chaque cas la manière dont cette caractéristique pourrait exprimer l’amour pour son prochain. Essayer de penser à des situations concrètes, ou à des relations réelles.
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *