Galates 3.1-14

Note pour l’animateur : Il est recommandé à l’animateur de lire l’introduction à l’épître de Paul aux Galates ici.

Etude réalisée par Libby Leach, Secrétaire Itinérante en région parisienne, dans le cadre du projet Canevas, Octobre 2003.

Bienvenue en Galatie

L’église en Galatie (actuellement en Turquie) était en crise. Il y avait des gens qui troublaient les Galates, qui prêchaient un évangile différent de celui annoncé par l’apôtre Paul. Cet évangile différent n’était pas un « évangile » (littéralement « bonne nouvelle ») mais plutôt le contraire : c’était une perversion qui les détournait de celui qui les a appelés par la grâce. (1.6-9)

Quel était cet « autre évangile » ? Il semble probable qu’il a été propagé par des chrétiens d’arrière-plan juif, qui insistaient sur le fait qu’il était nécessaire d’appartenir à la nation juive pour avoir la bénédiction de Dieu. Donc, selon ces gens, les grands symboles de l’identité juive étaient également obligatoires, comme notamment la circoncision et l’observance de la loi de Moïse.

À la base, la question concernait le moyen d’accéder au salut. Est-ce qu’on est sauvé par les oeuvres, et en l’occurrence par l’obéissance à la loi juive, ou est-ce qu’on est sauvé par le Christ ?

Cette lettre de Paul est donc polémique : il se bat contre une idée particulière. Nous pouvons décrire cette idée ainsi, « Jésus plus… » C’est-à-dire, des gens enseignaient que, pour être sauvé, nous devons croire en Jésus, plus obéir à la loi juive. Croire en Jésus n’était pas suffisant, nous devrons également faire des actes religieux pour être sauvés. Voilà la doctrine de « Jésus plus », à laquelle l’apôtre s’oppose.

I. Question d’Introduction

Imaginez une situation où quelqu’un rencontre Dieu en personne, et Dieu lui demande « Pourquoi devrais-je vous laisser entrer au ciel? »

Quelles sont les réponses possibles que les gens pourraient donner?

Pour chaque exemple, compléter la phrase, « Parce que je … ».

II. Survol et verset 2.21

Lire Galates 2.21-3.14

Avant de nous lancer dans l’étude, c’est utile de vérifier si tout le monde comprend les mots dans le texte. Parfois, nous croyons comprendre, mais les définitions ne sont pas forcement claires.

Demander au groupe de repérer les mots « techniques » et de les définir :

  • justifier : terme juridique ; au tribunal, l’action de démontrer et de déclarer que l’accusé est « juste »/innocent aux yeux du juge.
  • la justice : conformité au droit, où la personne est « juste »/innocent devant le juge.
  • la grâce : faveur accordé librement à quelqu’un ; à la base, c’est un cadeau ; ce n’est pas seulement quelque chose qui n’est pas mérité, mais c’est bien précisément le contraire de ce qui est mérité.
  • la loi : la loi de Moïse ; utilisé parfois dans le sens du code de comportement donné par Dieu à son peuple dans l’Ancien Testament.
  • la foi : confiance que l’on met en quelqu’un ; avoir la foi n’est pas seulement savoir quelque chose, mais c’est faire confiance à quelqu’un, dépendre de quelqu’un ou quelque chose.

Verset 2,21 est un verset clé dans cette lettre. Quels concepts s’y opposent ?
Pour l’apôtre Paul, quel est l’enjeu ?

III. versets 1-5 (l’argument personnel)

Dans le Chapitre 3, Paul emploie plusieurs arguments pour démontrer sa thèse.

  • 1° Partie : l’argument personnel vv1-5
  • 2° Partie : l’argument biblique vv6-14

Comment décrire le ton des versets 1-5 ?

  • Verset 1 : Pourquoi Paul a-t-il une réaction si extrême ?
  • Versets 2-5 : Paul pose 4 questions (vv2, 3b, 4 et 5). Faire une liste de ces questions. Quelles sont les réponses (sous-entendues) ?
    Comment résumer son argument « personnel » ? (Qu’est-ce qu’ils savent, et comment le savent-ils ?)

IV. versets 6-14 (l’argument biblique)

Ici, Paul utilise l’exemple d’Abraham. Quelle était la pertinence du personnage d’Abraham ?

Dans cette partie, Paul cite l’Ancien Testament 6 fois (vv6, 8b, 10b, 11, 12b et 13b). Pour chaque citation, répondre à la question suivante : « Qu’est-ce que cela nous dit concernant le moyen d’être juste devant Dieu ? »

NB : Il n’est pas nécessaire de chercher à replacer chaque verset dans son contexte dans l’Ancien Testament, sauf si vous en avez le temps.
Citation – Ancien Testament Comment être juste devant Dieu ?
V6 Abraham a eu confiance en Dieu et Dieu, en portant sa foi à son crédit, l’a déclaré juste (Genèse 15.6) Dieu l’a déclaré juste parce que Abraham a eu confiance en Dieu ; Abraham a été sauvé de la même manière que les Galates (c.a.d. la foi) v5, et seulement ceux qui placent leur confiance en Dieu sont les fils d’Abraham v7
V8b Abraham sera une source de bénédiction pour toutes les nations (Genèse 12.3) Par la foi v9, même les non-juifs v8
V10b maudit soit l’homme qui n’obéit pas continuellement à tout ce qui est écrit dans le livre de la Loi (Deutéronome 27.26) Pour être justifié par la Loi on doit obéir à toute la Loi ; sinon, on est maudit. (Personne n’arrive à y obéir parfaitement.)
V11 le juste vivra par la foi (Habakkuk 2.4) La foi (et non pas par la Loi)
V12 C’est en accomplissant tous ces commandements que l’on obtient la vie
(Lévitique 18.5)
Sous « le régime de la loi » (c’est-à-dire si l’on veut gagner le salut par les oeuvres), la vie ne vient pas par la foi, mais elle vient par le moyen de l’accomplissement des commandements. Les 2 moyens (foi et loi) sont opposés.

N.B. Il faut lire le verset 12 avec le verset 10 pour répondre à la question, « Peut-on gagner la vie par les oeuvres ? ». Voir également 3.21.
V13 Maudit est quiconque est pendu au gibet. (Deutéronome 21.23) Par la mort de Jésus. En étant pendu au gibet (façon de parler de sa mort), Jésus a été maudit pour nous; il est devenu notre substitut parce qu’il a pris la malédiction que nous méritons

Comment Jésus peut-il être à la fois malédiction et bénédiction (vv13-14) ?

Comment ces versets éclairent-ils le verset 2.21 ?

Qu’apprenons-nous de la méthode de Paul (ex la citation de l’Ancien Testament) ? Quel est son concept de la cohérence de la Bible (Ancien Testament et Nouveau Testament) ? Où voit-il l’accomplissement de l’Ancien Testament ?

Comment résumer l’argument dans cette partie ?

Application :

Quels sont les exemples actuels de « Jésus plus… » ?

Astuce : Vous pouvez faire référence aux réponses aux questions d’introduction. Chaque phrase qui commence par les mots « Parce que je … » pourrait fournir un exemple de quelqu’un qui fait confiance à ses propres oeuvres, plutôt qu’à Jésus. Si notre foi est en Jésus, et en lui seul, la réponse est plutôt « Parce que Jésus est mort à ma place » (verset 13) pour me réconcilier avec Dieu (verset 14).

Pourquoi sommes-nous tentés de suivre ceux qui enseignent « Jésus plus… » ?

Quand nous sommes tentés de sous-estimer la différence entre l’évangile et le faux évangile, de quoi devons-nous nous rappeler ?

Pourquoi l’évangile est-il une bonne nouvelle ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *