Romains 12.1-21

Note pour l’animateur : Il est recommandé à l’animateur de lire l’introduction à l’épître de Paul aux Romains ici.

Etude réalisée par Olivier Klopfenstein, GBU de la Cité Internationale Universitaire de Paris

Question prélimaire :

    • Que signifie “rendre un culte à Dieu” ?

[ Lecture du texte ]

  • Proposer un découpage du texte en justifiant.

Un peu de théorie : versets 1 et 2

  • Qu’est-ce qui caractérise un sacrifice (d’une manière générale) ?
  • Pourquoi la miséricorde (ou “les compassions” ) de Dieu est-elle invoquée par Paul au v.1 ? Quelle est la plus grande manifestation de cette miséricorde dans la Bible ?
  • En rapport avec ce qui a été dit avant la lecture du texte, en quoi s’offrir soi-même est-il un culte rendu à Dieu ?
  • En quoi est-ce “raisonnable”, conforme à la logique ?
  • A quoi le v.2 oppose-t-il l’expression “monde présent” (ou “siècle présent” ) ? Qu’est-ce que Paul désigne donc par cette expression ?
  • Qu’est-ce qui caractérise la volonté de Dieu ?
  • Quel sens donnez-vous au terme “intelligence” du v.2 ? Quel est le but recherché au travers de son renouvellement ? (Qui effectue cette “transformation” ?)

Bilan :

Ce début de chapitre nous renvoie clairement à l’exemple de Jésus Christ, le grand sacrifice et la grande miséricorde de Dieu qui nous donne le salut. A cause de Lui, il est logique, raisonnable de s’offrir soi-même tout entier à Dieu. Dans ce but, nous devons rechercher ce qui plaît à Dieu et aspirer à ce que Lui-même nous transforme en renouvelant notre compréhension.

Tous différents : versets 3 à 8

  • Quelle est l’idée principale de ce paragraphe ?
  • Pourquoi Paul dit-il au début (v.3) : “Par la grâce qui m’a été donnée” ? Quel est le sentiment qui doit présider en chacun par rapport aux autres ? Pour quelle raison ?
  • Au v.3, on parle de “mesure de foi” : peut-on parler de hiérarchie des chrétiens ?
  • Quelle est la responsabilité de chaque croyant ?

Question personnelle :

  • Quels dons Dieu m’a-t-il faits ? Est-ce que je les exerce ?

Bilan :

Il semble délicat de parler de hiérarchie spirituelle au sein des croyants. Chacun est invité à l’humilité, reconnaissant dans les autres chrétiens des dons complémentaires des siens, tout aussi importants. Tous sont au bénéfice de la grâce de Dieu, à commencer par Paul, et donc aucun ne peut s’enorgueillir. Chacun doit au contraire exercer les dons que Dieu lui a faits. Ceci impose de savoir (de chercher ?) quels dons Dieu nous a faits…

Catalogue : versets 9 à 21

  • Ces préceptes, plus ou moins pratiques, enseignent sur le comportement du chrétien par rapport à différents types de personnes : lesquels ? Classer rapidement chaque précepte dans sa catégorie.
  • Par rapport à ceux qui nous font du mal, comment se comporter ? Comment comprenez-vous le v.20 ?
  • Que pensez-vous du v.15 ? Qu’est-ce qui devrait être à l’origine de notre comportement ?
  • Il faut se bien comporter devant “tous les hommes”, être en paix avec eux (v.17, 18). Comment concilier cela avec l’ordre du v.2 de ne pas se conformer au “monde présent” ?
  • Comment le v.21 présente-t-il “le mal” ? D’après l’ensemble du texte, que désigne cette expression ?

Bilan :

Nous sommes engagés dans une lutte personnelle contre le mal, dont la principale manifestation est ici notre orgueil, et aussi l’opposition extérieure que nous pouvons rencontrer. Concernant ce dernier cas, il importe de ne pas nier le rôle de Dieu et de toujours conserver une attitude positive.

Application :

  • Que pensez-vous d’une hiérarchie spirituelle chez les chrétiens ?
  • A quels éléments de notre société vous semble-t-il important de ne pas vous conformer ?
  • Est-ce que le regard des non-chrétiens sur votre vie est important ?
  • Est-il important pour vous d’être en accord avec la loi (“bien” établi par “tous les hommes”) ? Est-elle un code de vie valable ?
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *