Luc 7.1-10 – S’addresser à Dieu

Canevas d’étude biblique sur Luc 7,1-10.

Thème « S’adresser à Dieu »

Caractéristiques externes du texte (à résumer aux participants)

Auteur : Luc n’a pas connu Jésus pendant sa vie terrestre. Associé au titre de « médecin bien aimé » et compagnon d’œuvre de Paul, il a rédigé son évangile autour des années 60. Dans le prologue de son évangile, il présente la manière dont il travaille. Comme un historien, il a mené l’enquête de manière à présenter des faits reconnus au travers desquels il veut que son lecteur reconnaisse l’œuvre de Dieu. « Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début des témoins oculaires et serviteurs de la Parole, après m’être informé exactement de tout depuis les origines, d’en écrire pour toi l’exposé suivi, excellent Théophile, pour que tu te rendes bien compte de la sûreté des enseignements que tu as reçus. ».

Destinataires :
Luc écrit avant tous pour les Grecs.
Contexte du texte de Luc 7 : Après avoir introduit son évangile, Luc nous raconte la naissance de Jésus et son baptême. Il poursuit par sa généalogie et sa tentation. Le ministère public de Jésus commence donc à partir de 4,14. Au chapitre 7, Jésus a déjà opéré beaucoup de miracles et sa renommé était grande: Il guérit les malades et délivre les possédés.

Clarification des termes : Est-ce que quelqu’un sait ce que c’est qu’un centenier ? [C’est un officier romain, commandant une centaine de soldats, quelque chose comme un lieutenant ou un capitaine dans l’armée française. En tant que romain, il était non seulement un païen (donc un Juif n’était pas censé parler avec lui, mais encore plus un officier des troupes d’occupation du pays.]

Animation pour aider les participants à bien observer : [Comme il y a beaucoup de détails à observer et interpréter, nous avons choisi une des méthodes pour varier l’observation de l’annexe du manuel de formation OIA… Profitez-en!]
1) AVANT de lire le texte, chacun choisit un personnage (Jésus, le centenier, et les Juifs envoyés)  et réfléchit pendant 2-3 minutes sur son personnage, son histoire, sa vision du monde et de Dieu, sa relation et sa vision des autres personnages).
2) Puis l’animateur lit le texte lentement
3) Chacun s’imagine dans la peau de son personnage… et réfléchit pendant quelques minutes (individuellement) sur les actions, réactions, ressentis, motivations de son personnage dans le texte
4) Enfin, l’animateur « interviewe » les personnages (c’est-à-dire les GBUssiens qui les représentent).

Questions (avec des possibilités de réponses) :

  • Juifs : Que pensez-vous du centenier? [v. 4-5: C’est quelqu’un de bien! Il a bâti une synagogue pour les Juifs et montre donc sa révérence pour Dieu]
  • Centenier : Qu’est-ce que tu as « entendu dire » sur Jésus pour t’adresser justement à lui pour la maladie de ton serviteur?  [v.3 et chapitres précédents: Je sais qu’il a guéri beaucoup de malades.
  • Centenier : A quoi t’attends-tu en envoyant les responsables Juifs? Comment pourront-ils jouer en ta faveur? [v.4-5. Ils supplieront fermement, et ils racontent à Jésus, eux en tant que Juifs, combien j’ai fait du bien et honoré Dieu et les Juifs en leur construisant une synagogue! Ca sera plus crédible que si je me jette des fleurs moi-même)
  • Juifs : Est-ce que vous pensez que votre argumentation a convaincu Jésus?  [Je ne sais pas, Jésus n’a pas répondu… Je ne sais pas s’il cherche vraiment à savoir si le centenier le mérite ou non.]
  • Jésus : Pourquoi as-tu suivi les Juifs? |Simplement parce que ces derniers se sont adressé à moi et m’ont demandé de venir guérir un malade.]
  • Centenier: Pourquoi as-tu envoyé une 2e équipe d’amis pour demander à Jésus de ne pas venir dans ta maison? [Je me suis rendu compte que je n’en étais pas digne! Je ne le méritais pas, tout simplement.]
  • Centenier : Mais pourquoi serais-tu indigne? Tu es quand-même un personnage de grande importance, et même les Juifs t’estiment!!  [1) Je ne suis pas Juif, donc Jésus n’est pas censé entrer chez moi, 2) et en plus je sais que je suis pêcheur ((=> Remarque: Le centenier en sait donc autant que Simon Pierre après une pêche miraculeuse :Luc 5:8 – « Seigneur, retire-toi de moi, car je suis un homme pêcheur! »))]
  • Jésus : Est-ce que tu as mis en cause le fait que le centenier soit indigne ? [Non. Je le sais très bien! Personne n’en serait digne… puisque tous sont pécheurs.]
  • Jésus : Oui mais tu as quand-même bien aimé les paroles du centenier v.7-8! Qu’est-ce que tu as compris sur lui?  [Il a reconnu mon autorité comme chef suprême sur tout, et sait que je suis capable de guérir son serviteur même à distance.]
  • Juifs : Comment avez-vous réagi à la remarque de Jésus v.9? [Ben on se sentait un peu bêtes!! Cet homme est quand-même non-Juif! C’est comme si Jésus déclarait qu’un païen peut croire en lui tout comme un Juif.]
  • Jésus : Pourquoi as-tu guéri ce serviteur?  [Parce qu’il me l’a demandé avec foi, en ayant confiance que je pouvais le faire. En plus, il ne faisait pas semblant de le mériter!]
  • Centenier : Quand tu as constaté que ton serviteur était guéri, comment as-tu réagi? [imaginer…]

Question-Bilan:
    Relire une fois le texte. Quel est le message central que Luc veut faire passer à ses lecteurs? (cf intro!). [Que Jésus aime qu’on lui demande des choses avec foi et humilité]

Application.

  • Réfléchissez à des comportements desquels vous êtes fiers et tentés de vous dire que Dieu vous sera un peu plus favorable à cause de cela… […] Qu’est-ce qu’on peut en penser après avoir étudié ce texte? (Sommes-nous indignes, pécheurs, aussi?) [Bien sur que oui.]
  • Au vu de ce texte, que fallait-il pour que Jésus entende les prières?  [1) Que l’on ait entendu parler de Jésus, autrement dit que nous sachions de quoi est capable Jésus  2) Que l’on lui demande: Jésus s’est d’abord approché uniquement parce que l’on est venu le chercher. 3) L’humiliation et la reconnaissance d’autorité (la foi!!) du centenier a été pour Jésus une raison suffisante pour répondre favorablement à sa requête. 4) Que Jésus décide de le faire…]
  • Jacques  5,16 déclare que « La prière du juste a une grande efficacité ». Quelle lumière est-ce que ce texte jette sur cette déclaration? [La définition du « juste » peut être comprise comme quelqu’un qui se met à sa juste et humble place d’humain indigne et met Dieu à sa juste place de roi suprême. Les versets qui suivent citent l’exemple d’Elie qui était, non un homme particulièrement bon, mais un homme comme nous… et suite à la prière duquel DIEU a agi…]

Jean 14, 11-14
11. Croyez-moi: je suis dans le Père et le Père est en moi. Sinon, croyez au moins à cause des œuvres que vous m’avez vu accomplir. 12. Vraiment, je vous l’assure: celui qui croit en moi accomplira lui-même les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes parce que je vais auprès du Père. 13. Et quoi que ce soit que vous demandiez en mon nom, je le réaliserai pour que la gloire du Père soit manifestée par le Fils. 14. Je le répète: si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *