JÉRÉMIE 1.1-10 : Appel

Paroles de Jérémie, fils de Hilqiya, l’un des prêtres d’Anatoth, au pays de Benjamin.

2 La parole du SEIGNEUR lui parvint aux jours de Josias, fils d’Amôn, roi de Juda, la treizième année de son règne ; 3 elle lui parvint encore aux jours de Joïaqim, fils de Josias, roi de Juda, jusqu’à la fin de la onzième année de Sédécias, fils de Josias, roi de Juda – jusqu’à l’exil de Jérusalem, au cinquième mois.

4 La parole du SEIGNEUR me parvint :

5 Avant que je ne te façonne dans le ventre de ta mère,

je t’avais distingué ;

avant que tu ne sortes de son sein,

je t’avais consacré :

je t’avais fait prophète pour les nations.

6 Je répondis : Ah ! Seigneur DIEU, je ne saurais pas parler, je suis trop jeune !

7 Mais le SEIGNEUR me dit :

Ne dis pas : « Je suis trop jeune. »

Car tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai,

et tu diras tout ce que je t’ordonnerai.

8 N’aie pas peur d’eux,

car je suis avec toi pour te délivrer

– déclaration du SEIGNEUR.

9 Alors le SEIGNEUR étendit la main et toucha ma bouche ; puis le SEIGNEUR me dit : J’ai mis mes paroles dans ta bouche. 10 Regarde, je te donne en ce jour autorité sur les nations et sur les royaumes pour déraciner, pour démolir, pour faire disparaître, pour raser, mais aussi pour bâtir et pour planter.

Temps troublés (1-3)

Jérémie a la dure tâche de parler de la part de Dieu pendant la période la plus difficile de l’histoire de Juda : le peuple a une foi superstitieuse (il pense que le temple de Jérusalem est un talisman qui le protègera) qui n’a pas pour but de plaire à Dieu et il préfère se fier à des alliances politiques avec les empires qui l’entourent plutôt qu’à celle avec l’Éternel. Le prophète va même assister à la destruction de Jérusalem et du temple qu’il a lui-même annoncée !

Pas de « mais » ! (4-9)

Même si Dieu y met les formes en jouant la carte de la prédestination (5), Jérémie émet une réserve qui rappelle celles de Moïse (Ex 3.11, 4.10) mais le Seigneur utilise l’argument qu’il faut pour qu’il ne puisse plus répliquer (9). Finalement, Jérémie n’a « plus qu’à » obéir et à parler !

Mission (10)

Dieu emploie 6 verbes pour définir le plan d’action de son prophète. 4 négatifs et seulement 2 positifs. Ça donne vraiment envie d’y aller…

APPLICATIONS

  • Personne n’est trop jeune pour jouer un rôle dans le plan de Dieu. D’ailleurs l’âge importe peu : c’est l’obéissance aux ordres, le courage de faire face à l’adversité, la persévérance malgré le manque de fruits qui comptent. Bref, il faut avoir une vraie foi active.

  • Quand Dieu choisit et envoie un serviteur, il ne le fait pas au hasard : il sait que c’est la bonne personne pour la situation et il créera les conditions optimales pour que les choses se passent telles qu’il les as prévues. Dieu donne tout ce qu’il faut pour qu’on fasse ce qu’il ordonne.

  • Avez-vous déjà demandé au Seigneur ce qu’il voudrait que vous fassiez pour Lui ?

 

 

La prochaine méditation de la série est ici.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *