JÉRÉMIE 32.30-41 : Quand Dieu aime ses ennemis

Jr 32.30 Car les Israélites et les Judéens n’ont fait, depuis leur jeunesse, que ce qui me déplaisait ; les Israélites n’ont fait que me contrarier par l’oeuvre de leurs mains – déclaration du SEIGNEUR. 31 Car elle est pour moi une cause de colère et de fureur, cette ville, depuis le jour où on l’a bâtie jusqu’à ce jour, à tel point que je vais l’écarter de ma vue, 32 tant les Israélites et les Judéens m’ont contrarié par tout le mal qu’ils ont fait, eux, leurs rois, leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes, les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem. 33 Ils ne m’ont pas présenté leur face, mais leur dos ; j’ai eu beau les instruire, inlassablement, ils n’ont pas écouté de façon à recevoir la leçon. 34 Ils ont placé leurs horreurs dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué, la rendant ainsi impure. 35 Ils ont bâti les hauts lieux du Baal dans la vallée du Fils de Hinnom, pour faire passer au Molek leurs fils et leurs filles, chose que je ne leur avais pas ordonnée et qui ne m’était pas venue au coeur : commettre une telle abomination pour faire pécher Juda !

36 A cause de cela, maintenant, voici ce que dit le SEIGNEUR, le Dieu d’Israël, au sujet de cette ville dont vous dites : Elle sera livrée au roi de Babylone, vaincue par l’épée, par la famine et par la peste :

37 Je les rassemblerai de tous les pays où je les ai bannis dans ma colère, dans ma fureur et dans ma grande irritation ; je les ramènerai en ce lieu et je les y ferai habiter en sécurité. 38 Ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu. 39 Je leur donnerai un même coeur et une même voie, afin qu’ils me craignent toujours, pour leur bonheur et celui de leurs fils après eux. 40 Je conclurai pour eux une alliance perpétuelle, je ne me détournerai plus d’eux, je leur ferai du bien, et je mettrai ma crainte dans leur coeur, afin qu’ils ne s’écartent pas de moi. 41 Je serai content de leur faire du bien ; je les planterai solidement dans ce pays, de tout mon coeur et de toute mon âme.

Bilan très négatif (30-33)

Jérémie veut que personne ne se fasse d’illusion sur son état : absolument tous les israélites (32), dès leur jeunesse (30), même ceux habitant la « ville sainte » (31) refusent que Dieu les éduque. Malgré la patience de son Maître qui a régulièrement envoyé ses prophètes pour l’appeler à la repentance le peuple n’a rien voulu entendre. Cet amour du mal va conduire à la destruction de Jérusalem (31, 36).

Culte abominable (34-35)

Installer des idoles à l’intérieur du temple était déjà terriblement pathétique pour des gens censés connaître la loi de Moïse mais brûler leur propres enfants atteint un degrés d’aliénation qui a presque l’air de surprendre Dieu lui-même ! D’ailleurs cette vallée de Ben Hinnom où l’on pratique tant d’horreurs va devenir un symbole de l’enfer sous le nom de… Géhenne (gué de Hinnom).

Nouveau départ (36-41)

S’il y a quelqu’un de fidèle dans l’histoire, c’est l’Éternel ! C’est lui qui va les ramener sur sa terre, leur donner un cœur fidèle, conclure une nouvelle alliance avec eux, les bénir tout simplement. Cela aura pleinement lieu 6 siècles plus tard avec la venue de Jésus, puis la descente de l’Esprit Saint. Et là on se dit que cet amour généreux (même s’il arrive après une sanction) est complètement inapproprié. Quand Jésus encourage ses disciples à aimer, prier pour leurs ennemis, il sait de quoi il parle car en tant que Dieu le Fils il a aimé et béni un peuple assez détestable.

APPLICATIONS

  • Es-tu conscient du danger d’être infidèle au Seigneur ? Les idoles d’aujourd’hui sont comme celles d’hier : elles dévorent, détruisent ceux qui les adorent.

  • Les judéens n’avaient pas tout à fait rompu avec le culte à l’Éternel : ils étaient hénothéistes, c’est à dire qu’ils avaient plusieurs dieux mais avec un dieu principal (qui était toujours YHWH). Avons-nous un seul Dieu ou un Panthéon avec Jésus (légèrement) au dessus ?

  • Dieu aurait tellement de raisons de nous pulvériser ! Mais il a choisi de nous restaurer en nous donnant son Esprit. Qu’il soit loué pour sa grâce et remercié par une vie reconnaissante et de plus en plus sainte !

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *