Juges 6.7-40 : Le doute, la peur

Accroche

Regardez ces 3 citations et discutez en pendant 5min pas plus. (d’accord, pas d’accord, est-ce qu’il est bon de douter ? etc…)

Le doute est l’ennemi des grandes entreprises. Citation de Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Le doute engendre la recherche, la modération, la tolérance. Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, (12 mai 1872)

Le doute est un mal nécessaire, on peut dire qu’il est un grand bien, et que, subi avec douleur, avec humilité, avec l’impatient désir d’arriver à la foi, il est un des plus grands mérites qu’une âme sincère puisse offrir à Dieu. Oui, certes, si l’homme qui s’endort dans l’indifférence de la vérité est vil, si celui qui s’enorgueillit dans une négation cynique est insensé ou pervers, l’homme qui pleure sur son ignorance est respectable, et celui qui travaille hardiment à en sortir est déjà grand, même lorsqu’il n’a encore rien recueilli de son travail. Mais il faut une âme forte, ou une raison déjà assez mûre pour traverser cette mer tumultueuse du doute sans y être englouti.  Citation de George Sand ; Spiridion (1839)

Contexte historique : Le livre des Juges est un livre spécial qui a été écris pour analyser la situation avant la période des rois et pour expliquer pourquoi le peuple d’Israël en est arrivé là. Il dépeint une période étalée sur 325 ans, avec 6 temps successifs d’oppressions du peuple et 12 libérateurs donné par Dieu. La façon dont l’histoire est décrite, forme une spirale descendante. En effet des premiers juges aux derniers cela va de mal en pis. A cette époque là, Dieu ne voulait pas qu’Israël ai un roi comme les autres nations, car c’était Dieu qui était censé être leur Roi et cela devait leur suffire, c’est pourquoi il leurs donnait des Juges dans le but de les conduire ou les délivrer. Le livre des Juges montre à quel point l’homme ne peut pas suivre Dieu correctement, et à quel point il oublie avec le péché qui grandi. La promesse de protection de Dieu à son peuple est faite sous forme d’alliance : le peuple devait éliminer tous les ennemis, enlever toutes les idoles du pays et se souvenir de Dieu. Ce sont les 3 clés de lecture de ce livre, comme ils n’ont pas éliminé les peuples pas plus que les idoles, ils se sont mélangés à eux, ont adoré leurs idoles et ont oublié Dieu

Dans ce livre certains thèmes reviennent : idolâtrie, autosatisfaction, compromis, et déclins.

On retient un message de ce livre : Dieu est celui qui délivre son peuple, même si le peuple est de pire en pire et ne l’écoute pas Dieu fait grâce et sauve.

Précédemment dans Juges … Gédéon est le 5ème Juge en Israël, il est cité en Hébreux 11 dans le nouveau testament comme héro de la foi. Leur peuple avait été déjà libéré de certains peuples qui les oppressaient. Mais comme à chaque période de juges, une fois le juge mort ils oublient Dieu, et deviennent Idolâtres. Dieu alors les laisse et les livre à un autre peuple pour qu’ils se souviennent de lui. C’est à ce moment qu’on rencontre Gédéon, le peuple est aux mains des Madianites depuis 7 ans, ils sont forcé d’aller dans les montagnes pour se cacher pour que leurs récoltes ne soient pas volées. C’est là que Gédéon a son rôle puisqu’il cache son aire de battage (là il s’occupe du blé) car il est agriculteur.

Questions d’observation : Bande dessinée

Raconter le contexte. Puis lire le texte.

Demandez leurs de dessiner les évènements du texte sous forme de bande dessinée ( ou graphiques) Ensuite laissez-les partager ce qu’ils ont fait.

Mots difficiles possibles : “Térébinthe” grand arbre à fruit qui donnait de l’ombre, “Battage” travail qui consiste à détacher le grain de son enveloppe. “Autel” endroit en pierre où les peuples du proche orient brulaient des offrandes aux dieux (végétaux ou animaux), “Baal” dieu étranger, divinité de la fertilité, souvent associé à une déesse, les Baal sont nommés selon leurs qualificatifs.

Cœur du Passage

V 7-14: Si Dieu est là pourquoi le malheur ?  

  • Pourquoi Dieu appel-t-il « héro » Gédéon alors qu’il n’a encore rien fait ? Il n’a peut-être rien fait mais Dieu l’a désigné d’avance pour délivrer son peuple. Et de plus nous pouvons voir des indices sur sa personne dans le début du chapitre, c’est lui qui se charge de l’agriculture et on apprend que les agriculteurs cachaient leur récolte et leur travail pour préserver la nourriture pour le peuple. Il a donc à cœur son peuple et il est comme un « résistant » à l’oppression.
  • Que reproche-t-il à Dieu ? Est-ce légitime ? Il dit que si Dieu était là il n’aurait aucun malheur. Et se demande que fait Dieu. Et pourtant Dieu avait répondu à sa question avant, avant qu’il l’a pose du verset 8-10 C’est une punition car ils ont oublié Dieu et ils ont péchés, c’est donc leurs faute. Pourquoi Gédéon est-il amer dans sa réponse à Dieu ? Gédéon souffre certainement, et c’est normal, il est aveuglé par cette souffrance et veut la faire savoir. Peut-être aussi qu’il ne comprend pas ce qui arrive et que l’information sur l’alliance de Dieu avec son peuple a été peu transmis, puisqu’ils ont oublié Dieu ;
  • Dieu ne répond pas à la question de Gédéon mais en quoi sa réponse est à la fois surprenante et logique ? C’est surprenant car il ne dit pas qu’il est pour ce malheur, et il lui demande d’agir, donc continu à s’intéresser à lui, même si Gédéon est amer. Cela montre que Dieu est plein de grâce et ne garde pas rancune, de plus la logique veut qu’au lieu de se plaindre il peut agir et se mettre en action !

V 15-32 : Un pas dans le vide, mais en toute sécurité. 

  • Que montre la réaction de Gédéon sur lui-même ? (v15) Sur ce qu’il pense de Dieu ? Il a peur, il n’est pas sûr de lui, il se compare aux autres, il doute. Il pense que Dieu a des limites, et que ces limites sont LUI-même.

Dieu est Tout puissant, il n’a pas de limites ! Et il est saint on ne s’approche de lui que si lui le veut. Dans l’action qui suit : Dieu est jaloux, il ne veut pas que nous adorions des idoles, il veut libérer son peuple de l’esclavage des Madianites, mais aussi de l’esclavage de l’idolâtrie.

  • Peut-on dire que Gédéon a soudainement la foi (v25-32) ?

V 33- 40: Le doute face à un Dieu libérateur

  • Pourquoi Gédéon hésite-t-il encore ? il veut être sûr d’être délivré … Comment auriez-vous réagit face à quelqu’un qui vous demande sans cesse des preuves quand vous lui avez promis de l’aider ? Que fait Dieu, quand Gédéon doute ?
  • Dans le nouveau testament on parle de Gédéon, comme d’un héros de la foi, malgré le fait qu’il doute, lisez Hébreux 11. 1-3 et v32. Comment ces passages nous éclairent sur la foi de Gédéon ?

Questions d’Appropriation

  • Êtes-vous prêt à faire confiance que Dieu est avec vous ? ….  Dans Matthieu 1.23, Jésus est appelé Dieu avec nous Emmanuel, Jésus est précisément venu avec nous parce qu’il est prêt à nous faire grâce et nous libérer, voulons nous lui faire confiance pour cela ?
  • Sur quelle caractéristique de Dieu peut-on s’appuyer pour surmonter nos obstacles ?
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *