Ésaïe 42.5-9 : Le Maître de l’histoire

5 Ainsi parle Dieu, le SEIGNEUR,
celui qui crée le ciel et qui le déploie,
celui qui étale la terre et ses productions,
celui qui donne la respiration à ceux qui la peuplent
et le souffle à ceux qui la parcourent.

6 Moi, le SEIGNEUR (YHWH), je t’ai appelé pour la justice
et je te prends par la main,
je te préserve pour faire de toi
l’alliance du peuple,
la lumière des nations,

7 pour ouvrir les yeux des aveugles,
pour faire sortir de la forteresse le prisonnier
et de la maison de détention les habitants des ténèbres.

8 Je suis le SEIGNEUR (YHWH), c’est là mon nom ;
et je ne donnerai pas ma gloire à un autre
ni mon honneur aux statues.

9 Le passé est arrivé :
je vous annonce du nouveau ;
avant que cela ne germe,
je vous le fais entendre.

 

« Moi, le Seigneur »

Pourquoi Dieu affirme-t-il qui il est (5) ? Les judéens doivent bien le savoir ! Sauf que dans leur cœur, il y a une concurrence avec les idoles (8). D’où ce besoin de ré-entendre la suprématie totale de celui qui les a libérés d’Égypte… et qui va faire encore mieux !

Changements

Menace du puissant royaume d’Assyrie, influence grandissante du paganisme : la situation de Juda est mauvaise car il ne se comporte pas vraiment en « peuple de Dieu ». C’est pourquoi le Seigneur va montrer qu’il vaut bien mieux que les idoles en changeant les choses. Les vv.6-7 montrent que son Messie va opérer de profonds bouleversements dans le cœur de tous les hommes qui seront désormais capables d’obéir à ses lois.

Merci Jésus d’avoir été la lumière des nations, de m’avoir éclairé, ouvert les yeux, libéré. Merci parce que ton sacrifice a changé le monde… et ma vie ! Aide-moi à me confier en toi seul, à être vainqueur des idoles.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *