Génocide programmé : ESTHER 3.8-15

8 Haman dit au roi Xerxès : Il y a un peuple à part. Ils sont partout, infiltrés parmi tous les peuples, dans toutes les provinces de ton royaume ; leurs lois les distinguent de tout peuple, et ils n’agissent pas selon les lois du roi : il n’est pas dans ton intérêt de les laisser en repos. 9 Si cela te semble bon, ô roi, signe leur perte, et je ferai peser dix mille talents d’argent par les fonctionnaires du royaume, pour les verser dans les coffres du roi. 10 Le roi retira de son doigt la bague à cachet et la donna à Haman, fils de Hammedata, l’Agaguite, adversaire des Juifs. 11 Le roi dit à Haman : L’argent t’est donné, ainsi que ce peuple. Fais-en ce qu’il te plaira. 12 On convoqua les scribes du roi, le treizième jour du premier mois, et on écrivit tous les ordres de Haman à l’intention des satrapes du roi, des gouverneurs de chaque province et des princes de chaque peuple, à chaque province dans son écriture, à chaque peuple dans sa langue. Cela fut écrit au nom du roi Xerxès et scellé avec le cachet du roi. 13 Les lettres furent envoyées par l’intermédiaire des courriers à toutes les provinces du roi : on devait détruire, tuer et faire disparaître tous les Juifs, du jeune homme au vieillard, avec leurs femmes et toutes leurs familles, en un seul jour, le treize du douzième mois – le mois d’Adar. On pouvait les piller pour en prendre du butin. 14 Il y avait une copie de l’écrit pour communiquer à chaque province l’édit qui devait être rendu public parmi tous les peuples, afin qu’ils se tiennent prêts pour ce jour-là. 15 Les courriers sortirent en hâte, par ordre du roi, et l’édit fut communiqué à Suse la citadelle. Le roi et Haman s’installèrent pour boire, tandis que la ville de Suse était en pleine confusion.

Ça va pas, non ?

On peut comprendre que Haman soit énervé par l’attitude mutine de Mardochée et même que sous le coup de la colère il généralise son comportement à ses semblables. Par contre, décider de réellement ordonner l’extermination des juifs de tout l’empire c’est complètement délirant ! Et il faut savoir qu’au même moment à Jérusalem, il y a une communauté qui a reconstruit le temple et qui est menacée.

Arrière-plan

Comme nous l’avons vu dans la note précédente, derrière la confrontation Mardochée-Haman se cache une vieille haine israélites-amalécites. Celle-ci explique bien la réaction disproportionnée du bras droit du roi. Ce que Saül n’a pas voulu faire à ses ancêtres, lui va le faire aux juifs.

Hargne

Deux autres éléments viennent confirmer que Haman a une dent particulière contre le peuple de Dieu : la date à laquelle il fait écrire l’ordre de massacre est la veille de la Pâque ce qui n’est pas anodin, et il paie une somme faramineuse (9) avec son propre argent pour compenser la perte financière qu’entrainera le massacre de ces citoyens.

Situation au v.15

À la fin de cette séquence, les puissants s’enivrent pendant que la population est terrorisée par leur décision et que les coursiers parcourent l’immense empire pour répandre l’immonde nouvelle. 11 mois plus tard, tout le monde sera prêt à rayer les juifs de la surface du globe.

APPLICATIONS

  • Le diable déteste les enfants de Dieu et envoie régulièrement des ennemis féroces, des conditions exécrables pour les abattre. Même avec Jésus pour Seigneur, nous ne sommes pas dans le monde des bisounours !
  • Comment réagis-tu quand la situation paraît désespérée ?
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *