Le défi d’Esther : ESTHER 4.12-5.8

Dans la section précédente, Mardochée demande à Esther d’intervenir auprès de l’empereur pour éviter le génocide des juifs. Mais la reine rétorque qu’elle n’a normalement pas le droit d’aller parler à son mari sans avoir été invité par celui-ci.

12 On rapporta à Mardochée les paroles d’Esther.

13 Mardochée fit répondre à Esther : Ne t’imagine pas que tu échapperas seule d’entre tous les Juifs parce que tu fais partie de la maison du roi. 14 Si tu ne dis rien en cette occasion, le soulagement et la libération des Juifs surgiront d’un autre côté, alors que, toi et ta famille, vous disparaîtrez. D’ailleurs, qui sait si ce n’est pas pour une occasion comme celle-ci que tu es parvenue à la royauté ? 15 Esther fit répondre à Mardochée : 16 Va rassembler tous les Juifs qui se trouvent à Suse. Jeûnez pour moi, sans manger ni boire, ni la nuit ni le jour, pendant trois jours. Moi aussi je jeûnerai de même avec mes servantes. Sur quoi j’irai chez le roi, malgré la loi. Si je dois disparaître, je disparaîtrai ! 17 Mardochée s’en alla pour faire exactement ce qu’Esther lui avait ordonné.

5.1 Quand le troisième jour fut arrivé, Esther revêtit les vêtements royaux et se présenta dans la cour intérieure de la maison du roi, face à la maison du roi. Le roi était assis sur son trône royal dans la maison royale, face à l’entrée de la maison. 2 Au moment même où le roi vit la reine Esther debout dans la cour, elle eut grâce à ses yeux. Le roi tendit à Esther le sceptre d’or qu’il avait en main. Esther approcha et toucha la pointe du sceptre. 3 Le roi lui dit : Qu’as-tu, reine Esther ? Quelle est ta requête ? Jusqu’à la moitié du royaume, elle te sera accordée ! 4 Esther lui répondit : Si cela te semble bon, ô roi, daigne venir aujourd’hui avec Haman au banquet que je donne pour toi. 5 Le roi dit : Pressez Haman de donner suite à l’invitation d’Esther. Le roi et Haman vinrent au banquet que donnait Esther. 6 Pendant le banquet, le roi dit à Esther : Quelle est ta demande ? Elle te sera accordée ! Quelle est ta requête ? Jusqu’à la moitié du royaume, elle sera exaucée ! 7 Esther répondit : Ma demande, ma requête… ? 8 Si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ô roi, et s’il te semble bon d’accorder ma demande et d’exaucer ma requête, daigne venir avec Haman au banquet que je donne pour vous, et demain je ferai selon ta parole.

Prophète

Mardochée agit comme un prophète qui voit que tout concorde (Esther comme impératrice, la confrontation avec Haman comme au bon vieux temps des hamalécites) pour que Dieu agisse en faveur de son peuple. Mais il agit aussi comme un intermédiaire entre le peuple et Esther. Après être montée si haut dans la hiérarchie sociale, Esther va maintenant devoir assumer son identité juive. Car d’après Mardochée, soit elle agit et sauve son peuple soit elle se réfugie derrière son statut de reine mais son identité réelle finira par transparaître… et la faire disparaître avec le reste du peuple.

Solidaire de son peuple

La parole pour Esther (13-14) semble être le centre du récit (et du livre), elle va lui donner l’électro-choc nécessaire. À partir de ce moment, elle devient active, si active que c’est maintenant Mardochée qui lui obéit (17) ! C’est un gros risque qu’elle s’apprête à prendre alors tout le peuple doit être uni avec elle pour implorer l’aide du Seigneur (16). La foi de Mardochée est contagieuse.

Foi prudente

Esther fait preuve de courage en se présentant devant Xerxès… mais suit quand même les usages avec les 2 banquets qu’elle organise ensuite (les banquets tiennent une très grande place dans le livre). Elle ne brusque pas son mari, elle l’amadoue progressivement. La victoire se profile.

C’est Jésus qui le dit…

« Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix et qu’il me suive. Car quiconque voudra sauver sa vie la perdra, mais quiconque perdra sa vie à cause de moi la sauvera. Et à quoi sert-il à un être humain de gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ? En effet, quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui quand il viendra dans sa gloire, dans la gloire du Père et des saints anges. » Luc 9.23-26

APPLICATIONS

  • Ne croyons pas que nos sécurités humaines soient suffisantes pour nous protéger du danger. C’est notre Dieu qui est le véritable rempart !
  • Dieu n’attend pas forcément de nous des actes héroïques qui seraient à l’inverse de notre personnalité ! Il attend que nous obéissions à son appel, que nous fassions ce qu’il faut quand il le faut dans notre contexte et avec la force qu’il nous donne.
  • Aide-moi Seigneur à utiliser les dons et qualités que tu m’as confiés pour te rendre gloire. Merci d’être souverain en toute circonstance !
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *