Frustration insupportable : ESTHER 5.9-14

9 Ce jour-là Haman sortit joyeux, le coeur content. Soudain Haman vit Mardochée à la porte du Roi. Celui-ci ne se levait pas et ne tremblait pas devant lui. Alors Haman fut rempli de fureur au sujet de Mardochée. 10 Mais il se domina et rentra chez lui. Il envoya chercher ses amis et Zéresh, sa femme. 11 Haman leur conta sa richesse prestigieuse, le nombre de ses fils, toutes les façons dont le roi l’avait distingué en l’élevant au-dessus des princes et des gens de la cour du roi. 12 Et même, leur dit-il, c’est moi et personne d’autre que la reine Esther a invité avec le roi au banquet qu’elle donnait, et demain encore c’est moi qu’elle a convié avec le roi. 13 Et pourtant, tout cela ne vaut rien pour moi tant que je verrai ce Juif, Mardochée, assis à la porte du roi. 14 Zéresh, sa femme, et tous ses amis lui dirent : Qu’on dresse donc une potence haute de cinquante coudées, et demain matin tu demanderas au roi qu’on y pende Mardochée. Tu peux donc aller joyeux au banquet avec le roi. La chose plut à Haman. Il dressa la potence.

Roi du monde !

Joyeux, c’est l’adjectif qui qualifie l’état d’esprit d’Haman au début de cette petite section. Il est riche, la personne la plus puissante de l’empire après l’empereur, il a même été invité au banquet d’Esther, preuve supplémentaire qu’il est un intime du couple impérial  (11-12) ! Ses pieds ne touchent plus terre, il est… super-Haman !

Un seul grain de sable…

Pourtant, Haman n’est pas comblé car une seule personne sur terre ne reconnaît pas sa toute puissance : Mardochée. Alors pour éradiquer ce minuscule grain de sable qui bloque tout son mécanisme de joie, sa femme lui propose une démonstration impressionnante de son pouvoir et de sa vengeance : pendre le rebelle à 25 mètres de haut afin que son humiliation soit absolue. Après ce conseil, « joyeux » est l’adjectif qui qualifie l’état d’esprit d’Haman à la fin de cette petite section.

Péril supplémentaire

À ce stade de l’intrigue, on était semi-soulagé qu’Esther arrive très prochainement à parler à son mari afin de repousser la menace qui pesait sur tous les juifs du monde mais voici qu’un danger beaucoup plus urgent se profile : dans 24 heures, Marodochée pourrait bien être exécuté et ce, sans que personne ne puisse l’en empêcher puisque seul Haman et sa famille sont au courant du funeste projet.

APPLICATIONS

  • À cause du Péché, les appétits de l’homme (richesses, pouvoir, reconnaissance, sexe, etc.) sont insatiables. Il vaut mieux se contenter de ce qu’on a, remercier Dieu pour ses bienfaits que de toujours se plaindre. Les chrétiens recherchent surtout les intérêts du Royaume de Dieu plutôt que les leurs… comme Jésus leur Maître !
  • « Les emmerdes, ça vole toujours en escadrilles » avait l’habitude de dire Jacques Chirac. Et c’est vrai que parfois « le sort s’acharne » comme disent souvent les gens ! Quand on est chrétien et qu’on est dans une période de hautes turbulences, pas le choix : on ne peut que compter sur la grâce de Dieu qui sait ce qu’il fait. D’ailleurs, nous ne sommes sûrement pas au courant de tous les dangers qui nous guettent (heureusement que Dieu ne nous les montre pas !).
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *