Galates 3.26-4.6 : LES VRAIS ENFANTS D’ABRAHAM

26 Car vous êtes tous, par la foi, fils de Dieu en Jésus-Christ. 27 En effet, vous tous qui avez reçu le baptême du Christ, vous avez revêtu le Christ. 28 Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus ni homme ni femme, car vous tous, vous êtes un en Jésus-Christ. 29 Et si vous appartenez au Christ, alors vous êtes la descendance d’Abraham, héritiers selon la promesse.

4.1 Or je le dis : aussi longtemps que l’héritier est tout petit, il ne diffère en rien d’un esclave, alors qu’il est le maître de tout ; 2 il est soumis à des tuteurs et à des intendants jusqu’au temps marqué par le père. 3 Nous aussi, lorsque nous étions des tout-petits, nous étions esclaves des éléments du monde ; 4 mais lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme et sous la loi, 5 afin de racheter ceux qui étaient sous la loi, pour que nous recevions l’adoption filiale. 6 Et parce que vous êtes des fils, Dieu a envoyé dans notre coeur l’Esprit de son Fils, qui crie : « Abba ! Père ! »

Nouvelle identité

Mettre sa foi en Jésus implique de considérer les autres et soi-même différemment. Pour les chrétiens d’origine païenne de la Galatie, cela veut dire qu’il n’y a plus que deux sortes d’hommes : ceux qui sont unis à Jésus et les autres. Maintenant, grâce à leur foi en Jésus ils sont descendants d’Abraham au même titre que les juifs. Passer directement de « sales idolâtres » à « fils de Dieu », c’est une très bonne nouvelle !

Logés à la même enseigne (4.1-6)

De toute façon, les juifs de l’Ancienne Alliance n’étaient pas beaucoup mieux lotis que les païens : ils n’étaient pas libres comme des adultes puisqu’ils devaient se soumettre à la loi de Moïse. Mais eux aussi, depuis qu’ils ont mis leur foi en Jésus, peuvent appeler Dieu « Père » sous l’action de son Esprit !

 

Que ton passé soit auréolé d’obéissance à des principes chrétiens ou entaché par des actes contraires à la volonté de Dieu, sache que c’est la seule foi en Jésus qui peut faire de toi un enfant de Dieu.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *