La supériorité de la Nouvelle Alliance en 6 points

Confronté à des chrétiens persécutés qui sont tentés de retourner dans le judaïsme, l’auteur de la lettre aux Hébreux déroule tout un argumentaire pour les persuader de garder leur foi en Jésus. Parmi ses outils de persuasion, le thème du Grand-Prêtre.

 

Imaginez : vous êtes juifs et vous avez rompu avec vos traditions millénaires pour suivre un Messie que vous n’avez jamais vu et qui n’attire pas énormément de monde. Mais au lieu du bonheur attendu, Jésus vous apporte surtout des problèmes sociaux. Alors vous vous demandez si vous ne vous êtes pas trompés, si Dieu ne vous punit pas d’avoir abandonné la foi de vos pères pour suivre un imposteur.

Pour contrer cette tentation de revenir en arrière, l’auteur de la lettre aux Hébreux va donc mettre en concurrence l’Ancienne et la Nouvelle Alliance afin de démontrer la supériorité de Jésus face au n°1 du judaïsme : le Grand-Prêtre. Pourtant dans ce match, Jésus n’a normalement aucune chance puisqu’il n’est pas issu de la tribu de Lévi mais de Juda. Sauf qu’il y avait à l’époque d’Abraham un personnage qui cumulait les charges de roi et de prêtre : Melchisédek. Après avoir établi que Jésus était de l’ordre de Melchisédek, l’auteur déroule d’autres preuves rassemblées dans ce tableau qui synthétise 23 versets :

 

 

Il n’y a pas photo, n’est-ce pas ?

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *