Deutéronome 8.1-6 : LE BUT DE L’ÉPREUVE

 

Savoir ce qu’on a dans le ventre (2)

Le désert est un univers hostile sans influence extérieur. Le peuple était obligé d’être lui-même, d’avoir des réactions brutes. Résultat : beaucoup de révoltes, de mécontentement, d’idolâtrie. L’épreuve met la réalité à nu… et c’est rarement joli à voir !

Se recentrer sur l’essentiel (3)

Le désert n’est pas fait pour l’homme, les hébreux étaient totalement dépendants du Seigneur pour leur survie. Ils devaient ainsi comprendre que leur destin tout entier était entre les mains de leur Libérateur. L’épreuve redonne le sens des priorités, elle pousse à s’accrocher au Père.

Se laisser éduquer par le Père (5-6)

Dieu prend soin de ses enfants, mais encore faut-il que ceux-ci ne réagissent pas comme l’enfant gâté de la parabole de Luc 15. L’épreuve casse notre orgueil et nous montre à quel point notre Père nous aime et nous pardonne malgré tout.

 

« Dieu est digne de confiance : il ne permettra pas que vous soyez mis à l’épreuve au-delà de vos forces. » 1 Corinthiens 10.13

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *