Philippiens 1.9-17 – Réjouissez-vous ! (2)

Progresser

9 Ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour abonde de plus en plus en connaissance et en vraie sensibilité ; 10 qu’ainsi vous sachiez discerner ce qui est important, afin que vous soyez sincères et irréprochables pour le jour du Christ 11 et que vous soyez remplis du fruit de justice qui vient par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.

12 Je souhaite que vous le sachiez, mes frères : ce qui m’est arrivé a plutôt contribué aux progrès de la bonne nouvelle. 13 En effet, dans tout le prétoire, comme partout ailleurs, il est devenu manifeste que c’est pour le Christ que je suis prisonnier, 14 et ma condition de prisonnier a donné confiance à la plupart des frères, dans le Seigneur : ils ont d’autant plus d’audace pour dire la Parole sans crainte. 15 Certains, il est vrai, proclament le Christ par envie et par goût des disputes, mais d’autres le font dans de bonnes intentions. 16 Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis là pour la défense de la bonne nouvelle, 17 tandis que ceux-là annoncent le Christ par ambition personnelle ; leurs intentions ne sont pas pures : ils s’imaginent ajouter de la détresse à ma condition de prisonnier.

Ambitions (vv.9-11)

Après l’affection, Paul annonce ce qu’il attend des philippiens. Relevez ses sujets de prière à leur propos. D’après vous, est-ce faisable ?

Un mal pour un bien (12-14)

À première vue, on aurait pu penser que l’emprisonnement de Paul était un grand coup dur pour l’annonce de l’Évangile. Paul dit exactement le contraire ! Dieu change très souvent le Mal en Bien ; son plan est tout simplement parfait !

Tout n’est pas rose (15-17)

Paul compte sur Dieu mais il n’est pas naïf : il sait que certains annoncent l’Évangile pour avoir de l’argent, du pouvoir, des femmes et pour saper sa propre autorité ! Ce qui est pervers, c’est qu’ils disent de bonnes choses mais pour de mauvaises raisons, un peu comme… les pharisiens !

Réactions bizarres

Malgré sa captivité Paul et malgré le fait que des gens prêchent uniquement pour lui faire de la concurrence, Paul est content !!! La raison de cette joie incongrue est toujours la même : la progression de l’Évangile : Paul est content parce que sa captivité a rendu les frères plus hardis à annoncer la Bonne Nouvelle ET cela a encouragé d’autres prédicateurs à faire mieux que lui.

Paul est prêt à mettre en sourdine :

  • son confort personnel : la prison n’est pas le meilleur lieu,
  • ses ambitions : il serait sûrement plus efficace dehors,
  • sa vision de la justice : c’est pas normal que des gens annoncent l’Évangile pour des motifs aussi mauvais !

 

Pourquoi ? Parce que sa mission, sa passion c’est de le glorifier en toute chose et notamment en contribuant par tous les moyens à faire connaître Jésus et son Salut.

 

  • À l’heure actuelle, est-ce que votre foi en Jésus progresse, stagne, régresse ? Qu’est-ce qui pourrait vous encourager ?
  • Trouvons-nous plus de joie dans les circonstances qui NOUS concernent ou bien en celles qui concernent le Royaume de Dieu ? Que Dieu nous donne un zèle bouillant pour l’annonce de son Évangile !
  • « Au delà des circonstances de la vie, des formes de culte ou des styles de prédicateurs, je veux te suive Seigneur ! »

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *