Philippiens 3.4-11 – Réjouissez-vous ! (9)

La reconfiguration de Paul I : le passé

NB : Ici, le texte a été mis en page pour mettre en valeur l’argumentation de l’apôtre

Moi, pourtant, j’aurais des raisons de mettre ma confiance dans la chair. Si d’autres considèrent qu’ils peuvent mettre leur confiance dans la chair, à plus forte raison moi : circoncis le huitième jour, de la lignée d’Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d’Hébreux ; quant à la loi, pharisien ; quant à la passion, persécuteur de l’Eglise ; quant à la justice de la loi, irréprochable.

  • Mais ce qui était pour moi un gain, je l’ai considéré comme une perte à cause duChrist.
  • En fait, je considère tout comme une perte à cause de la supériorité de la connaissance de Jésus-Christ, mon Seigneur.
  • A cause de lui,j’ai accepté de tout perdre, et je considère tout comme des ordures,
    • afin de gagner leChrist

    • et d’être trouvé en lui, non pas avec ma propre justice, qui viendrait de la loi,

            • mais avec celle qui est par la foi duChrist,

            • une justice venant de Dieu

            • et fondée sur la foi.

    • 10 Il s’agit maintenant de le connaître, lui,

      •  ainsi que la puissance de sa résurrection

      • etla communion de ses souffrances,

      • en étant configurés à lui dans la mort,

      • 11pour parvenir, si possible, à la résurrection d’entre les morts.

Confort du système pharisaïque (4-6)

Au grand jeu de la religion des mérites, Paul avait tout pour gagner : pedigree idéal, observation extrêmement rigoureuse de la loi de Moïse et cauchemar des hérétiques. Cette sensation d’être irréprochable, en haut de l’échelle sociale doit être vraiment grisante ! On le voit avec nos politiques mais aussi avec toute personne ayant du pouvoir sur les autres : quand on occupe un telle position, on veut la garder pour toujours. Partir du sommet est une déchéance, la honte !

Une meilleure histoire (9-11)

Pourtant un jour Paul a compris qu’il y avait « un Everest à côté de son Mont Blanc ». S’il était performant dans son système religieux, sa rencontre avec Jésus lui a montré une autre manière d’accomplir la loi et surtout d’avoir une relation avec Dieu. Il avait soif d’une perfection morale inaccessible pour lui  ? Jésus l’a accomplie. Il aspirait à une résurrection corporelle ? Jésus l’a vécue. Il avait des modèles en terme de connaissance et de sagesse chez les pharisiens ? Jésus les surpasse tous ! Être sauvé par les œuvres de Jésus est tellement plus extraordinaire (car efficace) que toute autre forme de piété !

De la merde (7-8)

Pour expliquer son passage de l’Ancienne à la Nouvelle Alliance, Paul utilise une nouvelle fois des mots très forts qu’il répète par trois fois pour bien insister : Les deux premières fois c’est la perte (de ses avantages) mais la troisième fois c’est carrément le mot « excréments » qui est employé ! Même si les versions courantes de la Bible emploient le terme très sobre « d’ordure », on pourrait aussi considérer (en actualisant) que Paul dit en substance : « ma vie prestigieuse, c’est de la merde à côté de celle que Jésus me propose ». Là encore, pour des juifs de telles paroles sont extrêmement choquantes. Mais Paul fait tout cela dans le but de bien expliquer que son changement de cap était une pure évidence.

Pendant la même période

Paul a exprimé la même réalité avec d’autres mots pendant cette même période de captivité :

Col 3.9 vous vous êtes dépouillés de l’homme que vous étiez autrefois avec tous ses agissements, 10 et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau. Celui-ci se renouvelle pour être l’image de son Créateur afin de parvenir à la pleine connaissance. 11 Dans cette nouvelle humanité, il n’y a plus de différence entre Juifs et non-Juifs, entre circoncis et incirconcis, étrangers, barbares, esclaves, hommes libres : il n’y a plus que le Christ, lui qui est tout et en tous.

Ici, l’apôtre écrit une nouvelle fois que les critères ethniques et autres conventions sociales sont bouleversés par l’Évangile. Jésus sauve n’importe qui, il modifie les trajectoires de vie de milliers (et maintenant millions) d’individus pour les faire entrer dans son plan de libération. Plus rien n’est, ne sera comme avant !

→ Aimeriez-vous retourner 100 ans en arrière, dans un monde où la technologie, les droits sociaux et la médecine étaient balbutiants ? Même si le monde d’aujourd’hui est loin d’être idéal et que celui d’avant comportait quelques avantages sur le nôtre (notamment en terme de tissu social), le progrès fut tellement fulgurant que personne n’aurait envie de revivre cette « pré-histoire »!Pourtant, quand nous croyons que nos propres efforts ou notre valeur personnelle nous attireront quelques bénédictions de la part de Dieu, nous avons une vie spirituelle périmée, anachronique, pourrie et nauséabonde.

→ Un logiciel mis à jour comporte des améliorations, de nouvelles fonctionnalités, une interface plus esthétique : comment ta reconfiguration en Christ se voit-elle ?

→ Avant de ressusciter il faut mourir. Qu’as-tu dû abandonner pour suivre Jésus ? Que dois-tu encore lâcher pour mieux suivre Jésus ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *