Jonas 1 : Sauve qui peut !

Trame pour une discussion sur Jonas 1

Une trame préparée par Matthias Joseph, Sébastien Moya, et Charles Vanseymortier. Testée par le GBU Bible et Cliché avec Yann Mandras pour animateur. Prévue pour une durée de 1h30 à 2h. 

Informations pour l’animateur

Objectifs

Votre mission, permettre à chacun dans votre groupe de se laisser rejoindre et interpellerpar l’ouverture du livre de Jonas :

  • Le participant doit avoir l’occasion de se reconnaître dans la fuite de Jonas (axe 1) ;
  • il doit avoir l’occasion de reconnaître sa vie dans la tempête qu’envoie Dieu (axe 2) ;
  • il doit avoir l’occasion de remarquer que Dieu agit dans sa vie même si lui aussi ne coopère pas (axe 3) ; 
  • enfin, cette discussion peut, si le temps le permet, lui rappeler un lieu où Dieu l’a envoyé et où il veut l’envoyer à nouveau aujourd’hui (axe 4).

Contraintes

Vous avez jusqu’à 18h55pour cette discussion, heure à laquelle il faudra les libérer. 

  • Les temps indiqués entre parenthèses section par section sont indicatifs, tout comme le reste. Suivez ce que vous sentez juste.
  • Nous suggérons que vous vous dotiez d’un gardien du temps
    • pour indiquer chaque 20 minutes écoulées. 
    • pour vous rappeler de passer à la dernière étape de partage en binôme 10 min avant la fin.

Matériel

Voici le matériel qui vous sera remis samedi à 14h dans la salle du parcours “Répondre aux défis de la société”, où nous aurons le briefing pour cette discussion autour de la Bible.

Matériel :

  • 7 textes A5 pour la lecture: 
    • Dieu 
    • Jonas 
    • Un capitaine de navire
    • Un narrateur
    • Matelot x 5
  • Deux feuilles A4 pour listes.
  • Stylo si besoin.

Résumé du texte

Dans ce passage, on assiste à un dialogue vivant entre un homme et Dieu. En effet :

  • Dieu fait une proposition à Jonas, d’être son témoin ; Jonas répond librement, et par la négative (axe 1 : l’envoi et la fuite de Jonas). 
  • Mais Dieu répond librement à ce que lui répond Jonas, et par la négative également (axe 2 : l’envoi de la tempête et des matelots). 
  • Jonas voudra alors conclure l’affaire définitivement, par la fuite ultime, ce sur quoi Dieu aura son mot à dire encore une fois (axe 3 : la fuite de Jonas et l’envoi du poisson). 
  • La balle est donc au final renvoyée dans le camp de Jonas (axe 4 : l’envoi de Jonas, à nouveau).

Pour une vue d’ensembledu livre, voir la brève vidéo de présentation du livre par le Bible Project.

Trame pour animer

Ouverture (10 min)

Bienvenue pour une expérience maritime ! Nous espérons que vous avez le pied marin…

Accroche (3 min)

Tour de prénom + personnage favori dans la scène vue.

Lecture du texte joué et conté (5 min)

Demander :

  • Un narrateur

Et des acteurs :

  • Dieu 
  • Jonas
  • Un capitaine de navire
  • Matelot : 3, 4 ou 5 selon le nombre que vous êtes.

Consignes :

  • Le narrateur lira Jonas 1.1-16, y compris les dialogues.
  • Les acteurs joueront les personnages : gestes et paroles brèves.

Rôles à pourvoir (2 min)

  • Demander un gardien du temps. Sa mission : 
    • vous faire un signe chaque laps de 20 minutes écoulées. 
    • vous demander à passer à la dernière étape de partage en binôme 10 min avant la fin.
  • Demander un scribe. Sa mission : prendre en note des listes à plusieurs moments.

Larguons les amarres! En avant toute!

Axe 1 : Un témoin envoyé en cavale ou la réponse de Jonas à Dieu (21 min)

Ninive or not Ninive (3 min)

Présentation de Ninive : Capitale politique et administrative de l’Empire néo-assyrien, la grande puissance de l’époque, cette ville domina le Proche Orient ancien pendant près de 3 siècles. Les néo-assyriens étaient connus pour leur diplomatie redoutée et leurs armées cruelles. Ces dernières étaient connues pour leurs techniques d’intimidation des assiégés. Ils avaient notamment la coutume de décapiter en masse les populations à l’entour des villes assiégées, pour décharger face à elles des cargaisons entières de têtes, ou encore l’empalement bien visible, en masse, de ces mêmes populations, pour n’évoquer que ces deux exemples. Ninive, quant à elle, était prévue pour être une ville-citadelle imprenable.

Présentation des distances :

  • Ninive est à environ 1000 km du Royaume du Nord où Jonas officie (2R 14). 
  • Le port de Jaffa est à 100 km du lieu de naissance de Jonas, Gath-Hépher. 
  • Tarsis évoque un lieu du bout du monde, peut-être dans l’Espagne actuelle, auquel cas c’est à 4000 km.

La fuite de Jonas (10 min)

  • Débat contradictoire(6 min) : Jonas, a-t-il tort ou raison de fuir ? 
    • 3-4 participants doivent défendre que Jonas est raisonnable dans son choix
    • 2-3 participants pour défendre que Jonas est déraisonnable dans son choix
    • L’animateur est modérateur.
  • Les moyens de fuite de Jonas (4 min)
    • Quels sont tous les moyens par lesquels Jonas fuit ? 
    • Pour chacun de ces moyens, question subsidiaire : Quel est l’avantage de cette technique de fuite ?

Nos fuites (8 min)

  • Brainstorming général (5 min) : Quels sont nos moyens aujourd’hui pour fuir loin de ce que Dieu nous demande ? Relance : Et quels autres encore ?
    • Les lister peut servir pour la question suivante. Demander au scribe du groupe.
  • Réflexion personnelle (3 min): 
    • Parmi cette liste (ou en dehors), quel est mon moyen de fuir la voix de Dieu favori ?
    • L’écrire (en vue du partage en binôme final).

Axe 2 : Un témoin rattrapé ou la réponse de Dieu à la fuite de Jonas (18 min)

La tempête (5 min) 

  • Quels sont les effets concrets de la tempête ?
  • Dans quel ordre apparaissent-ils ?

La réaction de Jonas(5 min)

  • Quels changements entraîne-t-elle chez Jonas ? 
  • Astuce : comparez sa situation au v. 5 et au v. 12.

Dieu dans nos tempêtes(8 min) 

  • Brainstorming général(5 min) : Par quels genres de tempêtes pensez-vous que Dieu peut nous parler aujourd’hui ? Relance : Et quels autres encore ?
    • Les lister par écrit peut servir pour la question suivante. Demander au scribe du groupe.
  • Réflexion personnelle (3 min) : 
    • Parmi cette liste (ou en dehors), une tempête de ma vie où je vois la main de Dieu ?
    • L’écrire (en vue du partage en binôme final).

Axe 3 : Un témoin missionnaire malgré lui ou Dieu souverain en tout (20 min)

Dieu, Jonas et les autres (10 min)

  • Si l’on prend les 3 (groupes de) personnages (Dieu, Jonas, les matelots) : 
    • Qui s’adresse à qui ? Par quel biais ? 
    • Qui ne s’adresse pas à qui ? Pourquoi ?
  • Si l’on prend les 3 (groupes de) personnages (Dieu, Jonas, les matelots) : 
  • Qui cherche qui ? 
    • NB Dieu cherche Jonas, mais il en profite pour chercher à atteindre les matelots : quitte à en être là, autant prendre soin de chacun des présents !
  • Que cherche Jonas ? Pourquoi ?

Et nous, témoins malgré nous ? (10 min)

  • Débat contradictoire (7 min) : être témoin de l’Évangile, cela dépend-il de notre bon-vouloir ?
    • 3-4 participants doivent défendre que l’on est un vrai témoin quand on veut bien être témoin,
    • 2-3 participants pour défendre que l’on est un vrai témoin, qu’on le veuille ou non.
    • L’animateur est modérateur.
  • Réflexion personnelle(3 min) : 
    • M’arrive-t-il d’être témoin malgré moi ? Prenez un exemple. Comment cela s’est-il produit ?
    • L’écrire (en vue du partage en binôme final).

Axe 4 : Un témoin à qui Dieu donne une nouvelle occasion de devenir témoin (6 min)

Lecture (1 min)

Lire Jon 3.1-2.

La Parole de Dieu à Jonas (2 min)

  • Quelle est l’originalité de cette parole de Dieu ? (comparer avec Jonas 1.1)

Vers qui Dieu m’envoie-t-il ? (3 min)

  • Réflexion personnelle
    • Quand j’écoute ce qu’il y a au fond de moi, y a-t-il une voix irrépressible qui m’invite à aller vers certaines personnes ? Autrement dit, y a-t-il une direction que Dieu semble me pointer du doigt de façon répétée ?
    • L’écrire (en vue du partage en binôme final).

Appropriation finale (10 min)

Partage et prière en binôme (9 min)

  • Constitution des binômes
    • NB avec animateur si nombre impair / sans animateur si nombre pair ou un trinôme avec l’animateur (qui veillera )
  • Relecture personnelle (1 min)
    • de ce que l’on a écrit et voir ce que l’on veut faire part à l’autre 
  • Partage et prière en binôme (7 min).

Mot d’envoi (1 min)

Allez dans la paix du Christ vers la Ninive vers laquelle Dieu vous envoie!

Bon appétit à chacun!

Pour aller plus loin

Trois ressources pour aller plus loin dans l’interpellation :

  • Une brève vidéo de présentationdu livre par le Bible Project.
  • Un commentaire pastoral : Eugène H. PetersonDans le ventre du poissonOù l’on apprend la sainteté de sa vocation, La Clairière, 2006.
  • Un commentaire exégétique : Daniel C. TimmerA Gracious and Compassionate God, InterVarsity Press, 2011.
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *