Joseph, “la foi à l’épreuve ” IV : les rêves de pharaon (série de 6 DABC)

Discussion:

  • Coran 12.43-57
  • Bible: Genèse 41.1-57

Les textes sont à la fin ou téléchargeables ici.

QUESTIONS : 

Question de démarrage:

  • Les rêves sont encore au centre de l’histoire d’aujourd’hui. Selon toi, est-ce que les rêves ont une importance à nos jours ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Coran:  

  • Lire le texte : Coran 12.43-57
  • Clarifier les questions de vocabulaire

v.43-49

  • Décrivez les différentes réactions au songe du roi d’Egypte [le roi, les courtisans, le ex-prisonnier, Joseph].

v.50-53

  • (Cette partie ne se trouve pas dans le récit biblique.) 
  • Comment Joseph répond-il à la convocation du roi d’Egypte ?
  • A quoi ça sert que cette information soit dévoilée ? (Qu’est-ce que ça change ?)
  • Qui parle au verset 53 ? Est-ce Joseph ou la femme du grand intendant ? Trouvez les indices dans le texte. [visiblement c’est la femme, car Joseph n’est pas présent que seulement après v.54].
  • Qu’est-ce que vous comprenez par 12.53? (que « le propre de la nature humaine à pousser au mal… »). La nature humaine et la volonté de Dieu sont-elles en opposition ? 

v.54-57

  • Quel est le sens du verset 57 ? 

Bible

  • Lire le texte : Bible Genèse 41.1-57
  • Clarifier les questions de vocabulaire

v.1-13

  • Ce récit est plus détaillé que dans la version coranique. Notez quelques détails qui ne se trouvent pas dans celle-ci.

v.14-36

  • Rappelons-nous que l’Egypte est un pays qui adore beaucoup de dieux différents (pays idolâtre). Comment Joseph témoigne-t-il du caractère et pouvoir du Dieu unique ? (v.16, 28, 32). 
  • Pour ceux qui étaient présents pour la première discussion sur Joseph, quelle différence voyez-vous dans le comportement de Joseph et sa façon d’interpréter les rêves ?

Comparaison:

  • Quelles sont les différences et similitudes entre les deux textes ?
    • Très similaire cette fois-ci
    • La partie sur la femme de Potiphar dans le Coran (et pas dans la Bible)
    • Quelques mots par rapport au début de la famine dans la Bible.
  • Discutons un moment la partie 12:50-53 du Coran. Qu’est-ce que cette partie boucle l’histoire de la tentation ? 

Application:

  • Par le moyen des rêves (et l’interprétation à travers Joseph), Dieu a parlé au roi d’Egypte et Joseph est installé comme premier ministre du pays. Comment Dieu communique-t-il avec toi aujourd’hui (ou comment souhaiterais-tu qu’il le fasse) ? 
  • Comme nous sommes à l’extérieur de l’histoire, nous pouvons plus facilement voir le fil rouge de la main de Dieu qui conduit les événements. Quand Joseph était en prison, il voulait sans doute s’en sortir. Dieu l’a fait sortir et bien plus, il le met à la tête du pays pour qu’il puisse éventuellement sauver sa famille et son peuple. Peut-être que tu es toi aussi dans une situation difficile maintenant. Si tu pouvais demander à Dieu une chose, quelle serait-elle ? (tout le monde peut prier pour toi cette semaine par rapport à cela, et que Dieu te réponde au delà de ce que tu demandes, comme il l’a fait pour Joseph). Qu’il se révèle à nous cette semaine ! 

PROCHAINE FOIS:

Joseph et la famine —  et le premier rencontre avec ses frères

  • Coran 12:56-82
  • Bible: Genèse 41:37-44

Coran 12.43-57

[43] » J’ai vu en songe, dit le roi, sept vaches grasses dévorées par sept vaches maigres, et aussi sept épis verts et sept autres secs. Honorable assemblée ! Expliquez-moi ma vision, si vous savez interpréter les songes ! »
[44] – « Ce n’est là, dirent les courtisans, qu’un amas de songes confus. Du reste, nous n’entendons rien à l’interprétation des rêves. » [45] Or, celui des deux prisonniers qui avait eu la vie sauve se souvint enfin de Joseph et dit : « Moi, je suis en mesure de vous en donner l’interprétation. Laissez-moi aller la chercher ! »
[46] » Ô Joseph, le véridique ! Éclaire-nous au sujet de sept vaches grasses dévorées par sept vaches maigres, sept épis verts et sept autres secs, afin que de retour auprès de ceux qui m’attendent je puisse les renseigner. » [47] Joseph répondit alors : « Vous sèmerez durant sept années, comme à l’accoutumée. Laissez en épis tout ce que vous aurez moissonné, excepté une petite quantité que vous consommerez. [48] Viendront ensuite sept années de disette qui épuiseront toutes les réserves que vous aurez constituées, à l’exception d’une petite quantité que vous aurez épargnée. [49] Puis viendra une année où les gens auront beaucoup de pluie et où les pressoirs seront abondamment utilisés. »
[50] Le roi ordonna alors : « Qu’on m’amène cet homme ! » Et quand l’émissaire se trouva en présence de Joseph, celui-ci Joseph lui dit : « Retourne auprès de ton maître et demande-lui quelle était l’intention de ces femmes qui s’étaient tailladé les mains. Mon Seigneur connaît parfaitement leur perfidie ! »
[51] Le roi interrogea alors ces femmes : « Quelle a été votre intention, lorsque vous avez tenté de séduire Joseph ? » – « À Dieu ne plaise, répondirent-elles, Joseph n’a commis aucun mal que nous sachions. » Et la femme du grand intendant d’ajouter : « Maintenant la vérité a éclaté. C’est moi qui ai tenté de le faire céder à mes désirs, et tout ce qu’il a dit est l’absolue vérité ! [52] Si j’ai tenu à faire rétablir la vérité, c’est pour que mon maître sache que je ne l’ai point trompé pendant son absence, car Dieu ne guide point les intrigues des méchants.[53] Je ne cherche pas à m’innocenter moi-même, car c’est le propre de la nature humaine à pousser au mal, à moins qu’on ne soit touché par la grâce de Dieu, car Il est Clément et Miséricordieux. » 

[54] » Qu’on me l’amène, dit le roi. Je veux l’attacher à ma personne ! » Et après s’être entretenu avec lui, le roi lui dit : « À partir de maintenant, je t’accorde un poste d’autorité et t’investis de ma confiance ! » [55] – « Confie-moi, dit Joseph, l’intendance des dépôts du pays, j’en serai le gardien vigilant. »
[56] C’est ainsi que Nous avons accordé à Joseph une forte position dans ce pays et qu’il pouvait désormais s’y installer, où il voulait. Nous touchons de Notre grâce qui Nous voulons et Nous ne laissons jamais les hommes de bien sans récompense ; [57] cependant, la récompense de la vie future est bien meilleure pour ceux qui auront cru et vécu dans la crainte du Seigneur.

Genèse 41.1-57

Deux années entières passèrent. Puis le pharaon fit un rêve: il se tenait au bord du Nil 2 et vit sortir du fleuve sept vaches belles et bien grasses, qui se mirent à paître dans les roseaux. 3 Puis, après elles, sept autres vaches sortirent du fleuve, elles étaient laides et décharnées. Elles vinrent se placer à côté des premières vaches, au bord du fleuve. 4 Et voilà que les sept vaches laides et décharnées dévorèrent les sept vaches belles et grasses. Alors le pharaon se réveilla. 5 Puis il se rendormit et fit un second rêve: Sept épis poussaient sur une seule tige, des épis pleins et beaux. 6 Puis sept épis maigres et desséchés par le vent d’orient[a] poussèrent après eux. 7 Les épis maigres engloutirent les sept épis pleins et beaux. Alors le pharaon se réveilla et se rendit compte qu’il avait rêvé.
8 Au matin, inquiet, il fit convoquer tous les magiciens et les sages d’Egypte et leur raconta ses rêves, mais aucun d’eux ne put les lui interpréter. 9 Alors le chef des échansons prit la parole et dit au pharaon: Je vais évoquer aujourd’hui le souvenir de ma faute. 10 Le pharaon s’était emporté contre ses serviteurs et m’avait fait mettre aux arrêts avec le chef des panetiers dans la maison du commandant des gardes. 11 Une nuit, nous avons fait tous deux un rêve ayant sa signification propre. 12 Or, il y avait là avec nous un jeune homme hébreu, un esclave du commandant des gardes; nous lui avons raconté nos deux rêves et il a donné l’interprétation de chacun d’eux. 13 Par la suite, les choses se sont passées conformément à l’interprétation qu’il nous avait donnée: moi j’ai été rétabli dans mes fonctions, et le panetier a été pendu.
14 Alors le pharaon envoya chercher Joseph et, sur le champ, on courut le faire sortir du cachot; on le rasa, on le fit changer d’habits et on l’introduisit auprès du pharaon. 15 Celui-ci dit à Joseph: J’ai fait un rêve et personne n’est capable de l’interpréter. Or, j’ai entendu dire qu’il te suffit d’entendre raconter un rêve pour pouvoir l’interpréter.
16 Joseph répondit au pharaon: Ce n’est pas moi, c’est Dieu qui donnera au pharaon l’explication qui convient.
17-23 (il raconte les rêves comme en haut)

24[…]J’ai raconté tout cela aux magiciens, mais aucun d’eux n’a pu me l’expliquer.
25 Joseph dit au pharaon: Ce que le pharaon a rêvé constitue un seul et même rêve. Dieu a révélé au pharaon ce qu’il va faire. 26 Les sept belles vaches représentent sept années, tout comme les sept beaux épis; c’est un seul et même songe. 27 Les sept vaches décharnées et laides qui ont surgi derrière les premières représentent aussi sept années, et les sept épis maigres, desséchés par le vent d’orient, seront sept années de famine. 28 Comme je l’ai dit au pharaon: Dieu a révélé au pharaon ce qu’il va faire. 29 Il y aura d’abord sept années de grande abondance dans toute l’Egypte. 30 Elles seront suivies de sept années de famine qui feront oublier toute cette abondance en Egypte, tant la famine épuisera le pays. 31 Le souvenir même de l’abondance dont le pays aura joui s’effacera à cause de cette famine, car elle sévira très durement. 32 Si le rêve du pharaon s’est répété par deux fois, c’est que Dieu a irrévocablement décidé la chose et qu’il va l’exécuter sans délai.
33 Maintenant donc, que le pharaon choisisse sans tarder un homme avisé et sage et qu’il le mette à la tête du pays. 34 Que le pharaon agisse ainsi: Qu’il nomme dans tout le pays des commissaires qui prélèveront le cinquième de toutes les récoltes d’Egypte durant les sept années d’abondance. 35 Ils collecteront tous les vivres que produiront ces bonnes années qui viennent, ils emmagasineront le blé dans les villes sous l’autorité du pharaon, et le garderont comme réserve de vivres. 36 Ces provisions serviront de réserve pour le pays, en prévision des sept années de famine qui s’abattront sur l’Egypte. Ainsi les habitants du pays ne mourront pas de faim.
37 Cette proposition plut au pharaon et à tous ses hauts fonctionnaires. 38 Alors le pharaon leur dit: Trouverions-nous un homme aussi compétent que celui-ci en qui habite l’Esprit de Dieu? 39 Le pharaon dit à Joseph: Puisque Dieu t’a fait connaître toutes ces choses, il n’y a personne qui soit aussi avisé et aussi sage que toi. 40 Tu seras donc à la tête de mon royaume, et tout mon peuple se pliera à tes ordres. Moi-même je ne serai au-dessus de toi que par le trône. 41 Ainsi, lui dit-il, je te mets à la tête de toute l’Egypte.
42 Et le pharaon retira son anneau de sa main et le passa au doigt de Joseph; il le fit revêtir d’habits de fin lin et lui suspendit un collier d’or au cou. 43 Il le fit monter sur son deuxième char et, sur son parcours, on cria: A genoux!
C’est ainsi qu’il le mit à la tête de toute l’Egypte. 44 Le pharaon dit encore à Joseph: Je suis le pharaon. Mais sans ton ordre, personne dans tout le pays ne lèvera le petit doigt ni ne se déplacera.
45 Le pharaon nomma Joseph Tsaphnat-Paenéah et lui donna pour femme Asnath, fille de Poti-Phéra, un prêtre d’On. Joseph partit inspecter l’Egypte. 46 Il était âgé de trente ans quand il entra au service du pharaon, roi d’Egypte. Il quitta la cour du pharaon et parcourut tout le pays d’Egypte.
47 Pendant les sept années d’abondance, la terre produisit de riches moissons. 48 Joseph rassembla tous les vivres possibles en Egypte pendant ces sept années, et il les entreposa dans les villes. Dans chaque ville, il mit en réserve les denrées alimentaires produites par le territoire environnant. 49 Il entreposa du blé en aussi grande quantité que le sable de la mer; il y en avait tant que l’on cessa d’en faire le compte, car cela dépassait toute mesure.
50 Avant la période de famine, Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre d’On, donna deux fils à Joseph. 51 Il appela son premier-né Manassé (Celui qui fait oublier), car, dit-il, Dieu m’a fait oublier toutes mes souffrances et ma séparation de la famille de mon père. 52 Il donna au second le nom d’Ephraïm (Fécond), car Dieu, dit-il, m’a rendu fécond dans le pays où j’ai connu l’affliction.
53 Les sept années où l’abondance avait régné en Egypte touchèrent à leur terme 54 et les sept années de famine commencèrent, comme Joseph l’avait prédit. La famine sévissait dans tous les pays. Mais il y avait du pain dans toute l’Egypte. 55 Quand la population de l’Egypte n’eut plus de pain, elle en réclama à grands cris au pharaon, qui dit à tous les Egyptiens: Adressez-vous à Joseph et faites ce qu’il vous dira!
56 La famine sévissait dans toute la contrée. Joseph ouvrit tous les entrepôts du pays et vendit du blé aux Egyptiens. Mais la disette s’aggrava encore en Egypte. 57 De tous les pays, on venait acheter du blé auprès de Joseph, car la famine était grande sur toute la terre.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *