2 Thessaloniciens 3.6-18 FIN DES TEMPS = RELACHEMENT ?

6 Nous vous enjoignons, frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans l’indiscipline et non pas selon la tradition reçue de nous.
7 Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n’avons pas vécu parmi vous dans l’indiscipline ; 8 nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne ; au contraire, dans le travail et la peine, nous avons oeuvré nuit et jour pour n’être à charge à aucun de vous. 9 Ce n’est pas que nous n’en ayons pas le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter. 10 En effet, lorsque nous étions chez vous, nous vous donnions cette injonction : si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus !
11 Or nous apprenons que certains d’entre vous vivent dans l’indiscipline et qu’au lieu d’agir ils s’agitent. 12 Nous enjoignons à de telles gens – nous les y encourageons dans le Seigneur Jésus-Christ – de travailler paisiblement et de manger leur propre pain. 13 Quant à vous, frères, ne vous lassez pas de faire le bien.
14 Si quelqu’un n’obéit pas à ce que nous disons dans cette lettre, repérez-le bien et n’ayez avec lui aucune relation, pour qu’il ait honte. 15 Ne le considérez cependant pas comme un ennemi, mais avertissez-le comme un frère.
16 Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous tous !
17 La salutation est de ma main, à moi, Paul. C’est ma signature dans toutes mes lettres ; voilà mon écriture.
18 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous !

Problèmes de comportement

Puisqu’ils étaient persuadés du retour imminent de Jésus, certains thessaloniciens se sont arrêtés de travailler. Et comme Jésus ne revenait pas, il n’avait rien d’autre à faire que de mettre leur nez dans les affaires de leurs frères et sœurs dans la foi mais aussi… leur demander de quoi manger !

Réaction demandée

Pour Paul, ce comportement est inadmissible. Il préconise donc qu’on n’aide pas ces « illuminés » afin de les encourager à reprendre le travail. Et si certains continuent sur cette voie inactive, il faut les discipliner sévèrement (14) mais avec mesure (16) pour qu’ils se repentent.

  • Être spirituel ne signifie pas être totalement étranger à toute réalité matérielle ! L’approche de la fin des temps doit justement nous motiver à affronter la vie réelle qui, en fin de compte, est une grande répétition de ce que nous vivrons de manière parfaite dans le Royaume céleste… et sur la nouvelle terre.
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *