Passage de relais : 2 Timothée 1.8-11

Rappel utile

8 N’aie donc pas honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi, son prisonnier. Mais souffre avec moi pour la bonne nouvelle, par la puissance de Dieu,
9 qui nous a sauvés
et nous a adressé un saint appel,
non pas selon nos oeuvres,
mais selon son propre projet, selon la grâce
qui nous a été accordée en Jésus-Christ
avant les temps éternels
10 – cette grâce qui s’est maintenant manifestée
par la manifestation de notre Sauveur, Jésus-Christ,
qui a réduit à rien la mort
et mis en lumière la vie et l’impérissable par la bonne nouvelle.
11 C’est pour cette bonne nouvelle que, moi, j’ai été institué héraut, apôtre et maître.

Rappel de Bonne Nouvelle

Dieu a décidé de faire grâce à tout Homme qui met sa foi en son Fils Jésus. Il s’est sacrifié, il a vaincu la mort et il offre la vie éternelle à tous ceux qui lui donnent leur vie. Quelle merveilleuse nouvelle !

Ministère qui vaut le(s) coup(s) !

C’est justement parce que l’Évangile est le plus grand événement de l’Histoire que Paul accepte d’être persécuté à cause de lui : son ministère d’apôtre lui vaut d’être prisonnier à Rome en attendant de comparaître devant l’empereur. 

N’aie pas honte !

Comme Paul sait en qui il a mis sa confiance, Timothée doit lui aussi être prêt à souffrir à cause de Jésus. L’Évangile doit être le carburant, la motivation de son ministère !

  • Devant des vérités que nous connaissons par coeur, nous avons tendance à dire “Je sais, je sais !”. Pourtant, devant des situations tendues, nous ne savons plus grand chose si l’on en croit nos actes !
  • Seigneur, aide-moi à toujours rester émerveillé par la Bonne Nouvelle, aide-moi à me rappeler de ton oeuvre en moi. Pardon parce que, parfois, je réagis comme si tu n’existais pas ! Aide-moi à vivre selon les valeurs de l’Évangile en te faisant confiance chaque jour.
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *