Passage de relais : 2 Timothée 2.14-18

Faire face

14 Voilà ce que tu dois rappeler, en adjurant devant Dieu qu’on évite les querelles de mots qui ne servent à rien, sinon à la ruine de ceux qui les écoutent. 15 Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme qui a fait ses preuves, un ouvrier qui n’a pas à avoir honte, qui dispense avec droiture la parole de la vérité. 16 Evite les discours vides et profanateurs : ceux qui les tiennent progresseront toujours plus dans l’impiété. 17 Leur parole rongera comme la gangrène. Hyménée et Philète sont de ce nombre. 18 Ils sont passés à côté de la vérité, en disant que la résurrection a déjà eu lieu, et ils renversent la foi de quelques-uns.

La méthode des opposants à la foi

Dans l’Église d’Éphèse, il y a des gens qui discutent beaucoup, qui jouent sur les mots et qui font passer de faux enseignements tel celui du v.18 qui prétend que les chrétiens vivent déjà dans un corps ressuscité et donc sans Péché

La méthode du serviteur 

Timothée ne doit pas entrer dans leur jeu ! Il doit au contraire résister en enseignant le vrai Évangile, en réfutant très clairement, de manière sûre et sans s’énerver, toutes ces spéculations. 

2 types de parole…

Il y a les paroles nombreuses, vides et fausses qui plaisent aux oreilles de ceux qui refusent la Vérité et qui feront beaucoup de dégâts… jusqu’à la perdition. À l’opposé, il y a les paroles claires, sûres, droites, immuables qui transmettent la Vérité du Seigneur pour faire progresser jusqu’à la vie éternelle tous ceux que Dieu a choisis.

Quand vous parlez de votre foi, soyez sûrs de vous sans être arrogants et argumentez sans vous perdre en discours inutiles. C’est Dieu qui agit, pas vous !

Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *