Matthieu 11.25-30 : Écouter le Seigneur (4)

25 En ce temps-là, Jésus dit : Je te célèbre, Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux gens intelligents, et que tu les as révélées aux tout-petits. 26 Oui, Père, parce que tel a été ton bon plaisir.

27 Tout m’a été remis par mon Père, et personne ne connaît le Fils, sinon le Père, personne non plus ne connaît le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils décide de le révéler.

28 Venez à moi, vous tous qui peinez sous la charge ; moi, je vous donnerai le repos. 29 Prenez sur vous mon joug et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos30 Car mon joug est bon, et ma charge légère.

HONNEUR AUX FAIBLES

Les destinataires de l’Évangile (25-26)

L’Évangile est un trésor inaccessible aux orgueilleux qui pensent n’avoir besoin de rien. Il est au contraire fait pour ceux qui se reconnaissent petits, fragiles, ignorants. Croire en Jésus demande de l’humilité (qui est finalement la reconnaissance de son état réel).

Dévoilement nécessaire (27)

Croire que Jésus est le Fils de Dieu, unique moyen d’être sauvé, ça ne se comprend pas grâce à un raisonnement, fut-il génial. Il y a besoin d’une révélation et d’un cœur préparé par Dieu, le Maître de la moisson.

Déchargement (28-30)

Se décharger sur Jésus et recevoir sa paix : quelle promesse merveilleuse ! Mais pour avoir envie d’y croire, il faut regarder la vérité en face et reconnaître cet énorme besoin de sérénité.

–> Seigneur j’ai besoin de toi pour affronter mes peurs, mes angoisses, mes défauts, mes névroses. Tout cela est bien trop lourd alors décharge-moi ! 

Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *