Des louanges inspirantes (Apocalypse)

L’Apocalypse est le livre du Nouveau Testament qui contient le plus de paroles de louange à Dieu, qui est Père, Fils et Saint-Esprit. Elles constituent une magnifique source d’inspiration pour notre adoration. Nous vous en proposons une petite compil’ quasi exhaustive 😊

(Si vous n’avez jamais lu le livre de l’Apocalypse, nous vous recommandons de le lire en entier avant de lire ce qui suit, car sinon vous risquez de mal interpréter ou de ne pas comprendre certaines choses. Cet article peut aussi vous être utile).

« Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, celui qui était, qui est et qui vient ! » (4.8)

« Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses et c’est par ta volonté qu’elles ont été créées et qu’elles existent. » (4.11)

« Tu es digne de prendre le livre et d’en ouvrir les sceaux, car tu as été offert en sacrifice et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation. Tu as fait d’eux des rois et des prêtres pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. » (5.9-10 ; ces paroles s’adressent spécifiquement à Jésus-Christ)

« L’Agneau qui a été offert en sacrifice est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la louange. » (5.12 ; l’Agneau = Christ)

« A celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau soient la louange, l’honneur, la gloire et la domination, aux siècles des siècles ! » (5.13 ; celui qui est assis sur le trône = Dieu le Père)

« Amen ! La louange, la gloire, la sagesse, la reconnaissance, l’honneur, la puissance et la force sont à notre Dieu, aux siècles des siècles ! Amen ! » (7.12)

« Nous te remercions, Seigneur Dieu tout-puissant, toi qui es et qui étais, parce que tu as exercé ta grande puissance et établi ton règne. Les nations se sont irritées, mais ta colère aussi est venue ; voici le moment de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, petits et grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. » (11.17-18)

« Tes œuvres sont grandes et extraordinaires, Seigneur Dieu tout-puissant ! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations ! Qui pourrait ne pas te craindre, Seigneur, et rendre gloire à ton nom ? Oui, toi seul, tu es saint, et toutes les nations viendront t’adorer, parce que tes actes de justice ont été révélés. » (15.3-4)

« Alléluia ! Le salut, la gloire et la puissance sont à notre Dieu. Oui, ses jugements sont vrais et justes, car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son immoralité et il a vengé ses serviteurs en lui redemandant leur sang, qu’elle avait versé. » « Alléluia ! Et la fumée de cette ville s’élève aux siècles des siècles. » (19.1-2+3 ; la grande prostituée = la ville de Babylone, symbole de l’opposition à Dieu)

« Amen ! Alléluia ! » (19.4) 

« Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands ! » (19.5)

« Alléluia ! Car le Seigneur, notre Dieu tout-puissant, a établi son règne. Réjouissons-nous, soyons dans la joie et rendons-lui gloire, car voici venu le moment des noces de l’Agneau, et son épouse s’est préparée. Il lui a été donné de s’habiller d’un fin lin, éclatant, pur. » (19.6-8 l’épouse = le peuple de Dieu)

Pour terminer, voici un beau chant « made in GBU Musique » et inspiré des chapitres 2 et 3 de l’Apocalypse :

Nicolas Blum, 

Aumônier Coordinateur Régional auprès des GBU de Paris-Saclay

Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *