Romains 8.26-30 : Conduite accompagnée

26 De même, l’Esprit vient nous aider dans notre faiblesse. En effet, nous ne savons pas prier comme il faut, mais l’Esprit lui-même intercède en gémissant d’une manière inexprimable.

27 Et Dieu qui scrute les coeurs sait ce vers quoi tend l’Esprit, car c’est en accord avec Dieu qu’il intercède pour ceux qui appartiennent à Dieu. 28 Nous savons en outre que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment, de ceux qui ont été appelés conformément au plan divin. 29 En effet, ceux que Dieu a connus d’avance, il les a aussi destinés d’avance à devenir conformes à l’image de son Fils, afin que celui-ci soit l’aîné de nombreux frères. 30 Ceux qu’il a ainsi destinés, il les a aussi appelés à lui ; ceux qu’il a ainsi appelés, il les a aussi déclarés justes, et ceux qu’il a déclarés justes, il les a aussi conduits à la gloire.

Comment avoir une relation avec Dieu quand on baigne dans le Péché ? (26-27)

Quand on parle de « moyen » d’avoir une bonne relation avec Dieu, il y a toujours 2 réponses immanquablement bonnes : Jésus et l’Esprit Saint. C’est ce dernier qui est au premier plan ici. Paul nous apprend que nos prières ne sont pas que le produit de nos pensées plus ou moins bien orientées ! Heureusement l’Esprit de Dieu agit en nous, prie à travers nous afin que la pensée de l’émetteur soit en accord avec celle du récepteur. Paul répète 2 fois que l’Esprit intercède pour nous du plus profond de notre coeur, c’est dire si nous pouvons être tranquilles dans notre bonne relation avec le Père : il met tout en place pour qu’elle soit garantie !

Ce verset que l’on cite souvent si mal (28)

La plupart du temps le v.28 est cité pour expliquer que malgré les difficultés qu’un chrétien traverse, Dieu va faire en sorte que cela concourt, au final, à son bien. Pourtant, le contexte de ce verset montre qu’il est moins question d’une conjoncture difficile que du plan de sauvetage de Dieu en faveur de ses enfants habitant dans un monde déchu. Si vous en avez marre du Péché en vous et autour de vous, regardez tout ce que le Seigneur met en oeuvre pour vous sauver : il vous a appelés à croire en Lui, destinés d’avance à ressembler à Jésus, déclarés justes et il vous conduit à la gloire ! « Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu », ça veut tout simplement dire que nous allons irrémédiablement, implacablement vers une gloire certaine. Malgré ce que nous faisons ou ne faisons pas, malgré les circonstances positives ou négatives, Dieu nous aime et nous sauve dès maintenant. C’est la différence fondamentale entre le christianisme et toutes les autres religions !

APPLICATIONS

  • « Il est très orgueilleux de dire qu’on est sûr d’être sauvé ! » De nombreux chrétiens ont entendu cette exclamation de la part d’autres croyants (qui ne connaissent pas ou n’ont pas compris l’Évangile). Il est vrai que dans une perspective légaliste (mon obéissance me sauve, ma sainteté me donne une proximité avec Dieu), dire qu’on est intime avec Dieu et qu’il nous adopte revient à dire qu’on est tellement extraordinaire que nous avons droit à un traitement de faveur ! Mais si l’assurance du Salut vient uniquement de la volonté de Dieu et non du comportement (jamais assez bon) du chrétien, plus d’orgueil possible ! C’est d’abord le Seigneur qui affirme que nous sommes ses enfants, ce n’est pas nous qui décrétons qu’il est notre Père ! D’ailleurs cela est une si Bonne Nouvelle que Dieu a souvent beaucoup de mal à être cru ! 
  • Dieu est d’accord avec les légalistes concernant sa Sainteté et l’incapacité, l’indignité de l’homme à le rencontrer. Pourtant il est aussi d’accord avec les mystiques concernant la capacité de jouir d’une communion intime avec Lui. Comment cela est-il possible ? Grâce à Jésus et l’Esprit Saint. Dieu répondra par contre aux légalistes que c’est sa Grâce qui peut sauver et non l’obéissance aux règles et il rétorquera aux mystiques qu’être unis à Lui passe par des règles que Jésus et l’Esprit accomplissent. 
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *