Luc 14.25-35 : priorités et pression sociale

Accroche:

Selon vous, qu’est-ce qui est le plus facile de faire comme tout le monde ou être différent? Quels exemples pouvez-vous donner de moments où vous avez dû choisir entre suivre la foule ou le chemin peu emprunté ?

Précédemment dans Luc : En route vers Jérusalem Jésus continue à guérir beaucoup de monde et faire des miracles, juste avant notre passage Jésus a enseigné sur l’importance de donner sans rien attendre en retour, il parlé de repas et banquet du royaume de Dieu (image utilisé pour parler du royaume de Dieu) et de comment on y accède.

Lire Luc 14.25-35

Questions d’observation: Images et mots d’impression

Munissez-vous du jeu du DIXIT ou de photos trouvé sur internet. Demandez aux participants de choisir une carte du jeu DIXIT qui exprime le sentiment ou l’idée qu’ils ont eu à la première lecture et expliquer la raison pour laquelle ils l’ont choisi avec un adjectif pour décrire  cette ambiance. Que dire du ton que Jésus utilise en parlant à la grande foule aux versets 26-27 ? Quel était l’attitude de Jésus par rapport à la foule ?

Cœur du Passage

V15-27 : Soyez prêt à renoncer à …

  • Pourquoi Jésus demande-t-il à ses disciples de renoncer à toutes ces choses ? (père, mère, femme, enfants, frères et sœurs et même la vie) Doivent-ils se couper de tout ?
  • Quelle position Jésus veut-il avoir dans la vie de ses disciples ? Pourquoi mérite-t-il cette position ? Il veut être plus important que leurs origines, leur milieu social, leurs relations, leurs amis
  • Que veut dire « porter sa croix » pour vous ? Que voulait dire Jésus en utilisant cette image ? L’acte de porter sa croix était la dernière activité d’un homme condamné à la mort. Ils doivent porter eux-mêmes l’instrument de leur exécution. Le disciple s’identifie avec le maître quel que soit le prix à payer.
  • Que veut donc dire Jésus en utilisant cette image dans le contexte de ce qu’il a dit précédemment : « n’est pas prêt à renoncer à… » ? Quel est le lien entre porter sa croix et renoncer à sa propre vie en suivant Jésus ? Être prêt à renoncer à soi même, et mettre Jésus en premier position c’est prendre ce chemin en sachant que cela est dur.

V28-32 : suivre Jésus

  •  Essayez de résumer en 10 mots le point clé  ou le point commun entre ces deux récits de Jésus aux versets 28-32 ? facultatif : dessinez une affiche avec une des deux images que Jésus a donné et un slogan qui explique la morale de l’histoire (ne commencez pas ce que vous ne pouvez pas finir)
  • Comment la morale de ces récits s’applique à ceux qui voulaient suivre Jésus ? Contre quoi est-ce que Jésus voulait mettre en garde en donnant ces avertissements (v33) ? Ça ne va pas être facile de suivre Jésus. Ne commencez pas sans en avoir pris en compte le prix. Ce n’est pas un engagement à la légère. Si les gens qui suivaient Jésus pensaient qu’ils pouvaient à moitié le suivre, après cette conversation ils ont compris que ce n’était pas possible. Question de priorité.

Questions d’Appropriation

  • En quoi la majorité des gens aujourd’hui sont-ils similaires à la foule à l’époque de Jésus ? En quoi sont-ils différents ? Similarité : Il y a des gens qui disent qu’ils sont « chrétiens » mais ils ne suivent pas Jésus vraiment. Différences : La plupart des lycéens vivent sans Jésus et ne cherchent pas à le suivre en foule.
  • Comment les chrétiens, ceux qui veulent suivre Jésus, peuvent-ils être différent de la Foule aujourd’hui ? Comment pourraient-ils « porter leur croix » dans leurs lycées ? Quel impact pourrait-il y avoir sur leurs relations avec leur famille, leurs amis, etc. ?
  • Achetez un sac de chips sans sel et un sac de chips avec sel. Cachez les étiquettes des sacs. Faire goûter les chips sans sel. Mélangez les chips des deux sacs et demandez la différence. Comment les chrétiens sont-ils censés être comme le sel dans la nourriture ? (v34) Pensez aux exemples pratiques.  Le sel a un goût unique. Il ajoute quelque chose au goût. Les chrétiens sont censés être différents. Des chips sans sel cela n’a pas de goût, un chrétien qui n’a pas bien placé ses priorités cela ne sert à rien.
Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *