Luc 8.40-55 : Plus fort que la maladie et la mort !

Passage

40 A son retour, Jésus fut accueilli par la foule, car tous l’attendaient. 41 Un homme du nom de Jaïros arriva ; il était chef de la synagogue. Tombant aux pieds de Jésus, il le suppliait de venir chez lui, 42 car il avait une fille unique d’environ douze ans, qui se mourait. Pendant qu’il y allait, les foules le pressaient au point de l’étouffer. 

43 Or il y avait là une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans, qui avait dépensé toutes ses ressources chez les médecins et qui n’avait pu être guérie par personne. 44 Elle s’approcha par derrière et toucha la frange du vêtement de Jésus. A l’instant même sa perte de sang s’arrêta. 45 Jésus dit : Qui m’a touché ? Comme tous s’en défendaient, Pierre dit : Maître, les foules te serrent et te pressent ! 46 Mais Jésus répondit : Quelqu’un m’a touché : je sais bien, moi, qu’une force est sortie de moi. 47 La femme, se voyant découverte, vint toute tremblante se jeter à ses pieds et expliqua devant tout le peuple pourquoi elle l’avait touché et comment elle avait été guérie à l’instant même. 48 Mais il lui dit : Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix. 

49 Il parlait encore lorsque arrive de chez le chef de la synagogue quelqu’un qui dit : Ta fille est morte ; n’importune plus le maître. 50 Mais Jésus, qui avait entendu cela, dit au chef de la synagogue : N’aie pas peur, crois seulement, et elle sera sauvée. 51 Lorsqu’il fut arrivé à la maison, il ne laissa personne entrer avec lui, si ce n’est Pierre, Jean et Jacques, ainsi que le père et la mère de l’enfant. 52 Tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Mais lui dit : Ne pleurez pas ; elle n’est pas morte : elle dort. 53 Eux se moquaient de lui, sachant qu’elle était morte. 54 Mais il la saisit par la main et dit d’une voix forte : Mon enfant, réveille-toi ! 55 Son esprit revint ; à l’instant même elle se leva. Il ordonna qu’on lui donne à manger. 56 Les parents de la jeune fille furent stupéfaits ; il leur enjoignit de ne dire à personne ce qui était arrivé.

Observation-Compréhension

  • À part Jésus, qui sont les héros de cet épisode ?
  • Quels sont leurs points communs ? (ils sont désespérés, ils ont vraiment foi en Jésus et à la fin c’est payant)
La femme atteinte de pertes de sang
  • La maladie de cette femme la rendait impure d’après la loi de Moïse. Cela veut dire qu’elle ne pouvait aller au temple et que personne ne pouvait la toucher sans devenir impur. Imaginez un peu sa vie.
  • La démarche de cette femme est-elle superstitieuse ? Pourquoi ?
  • Luc appuie sur le fait qu’énormément de personnes touchent Jésus ! Pourquoi est-ce elle qui est guérie ?
  • Pourquoi Jésus l’interpelle-t-elle ? D’après vous, l’a-t-il vraiment guérie sans le faire exprès ?
  • Qu’est-ce que Jésus veut montrer à la foule ? Aux disciples ? À cette femme ?
Jaïrus
  • En tant que chef de la synagogue, comment Jaïrus considère-t-il Jésus d’après vous ?
  • La demande de Jaïrus est très urgente ! Faites la liste de toutes les choses qui retardent Jésus de guérir la petite fille ? (La foule, la femme malade, le messager qui annonce la mort de la fille)
  • Imaginez la réaction de Jaïrus à chacune de ces étapes.
  • Pourquoi Jésus dit-il que la petite ne fait que dormir ? Y a-t-il un rapport avec ce qu’il au v.56 ?
  • Comme avec la femme, Jésus fait-il quelque chose de particulier pour ressusciter la petite fille ?
  • À la lumière de ce miracle, que doit-on comprendre à propos de l’identité de Jésus ?

Application

  • Comment vous identifiez-vous à la femme ou à Jaïrus ? (problèmes, foi, bénédictions)
  • Les situations désespérées ou très mauvaises sont-elles favorables à votre foi ? Pourquoi ?
  • Quelle est le genre de foi que Jésus veut pour nous ?
Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *