Jacques 3.1-12 – Langue (beaucoup trop) vivante

Note pour l’animateur : Il est recommandé à l’animateur de lire l’introduction à l’épître de Jacques ici.

Cette lettre a été écrite par le frère de Jésus qui était un des grands responsables de l’Église de Jérusalem. Elle est destinée à tous les chrétiens et elle est pleine d’enseignements très pratiques qui sont très utiles pour nous aujourd’hui, notamment pour le thème de la rébellion. La particularité de cette épître est qu’elle fonctionne avec des associations d’idées et des images empruntées à la nature, ce qui lui donne ce ton haut en couleur et cette difficulté à la décomposer en grandes parties thématiques !

OBSERVATION

  • Quel est le thème de ce passage ?
  • Relevez toutes les comparaisons utilisées pas l’apôtre pour parler de la langue. Combien y en a-t-il ? Quel est le sens général de ces comparaisons ?
  • Pour quelle catégorie de personnes ce passage s’adresse-t-il en premier lieu ?
  • Énumérez les « défauts » de la langue dans le passage.

 

INTERPRETATION

  • D’après vous, pourquoi Jacques est-il si sévère avec la langue ?
  • Comment la langue peut-elle souiller tout le corps ?
  • Citez des exemples de bon usage de la langue. Citez-en des mauvais.
  • Pourquoi la langue est-elle si dangereuse dans une communauté ?
  • Pourquoi est-elle indomptable ?
  • Pourquoi les enseignants sont-ils les premiers visés par ce précepte ?
  • Quel est le point commun entre ce passage, l’acte créateur divin et Jésus vu par Jean ? (la parole)
  • Quel est donc la différence entre la bonne et la mauvaise parole quand on observe la manière de faire du Père ou du Fils ?

 

APPLICATION

  • Pouvez-vous raconter des situations où certaines paroles (les vôtres ou non) ont eu un effet mauvais ?
  • Pourquoi est-ce si difficile pour nous de ne prononcer que des paroles utiles ?
  • Que faire pour maîtriser sa langue ?

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *