Matthieu 22.1-14 – Le festin des noces

Cette parabole est racontée par Jésus quelques jours avant Sa crucifixion. Elle est un dernier appel à Le suivre.

 

OBSERVATION-INTERPRÉTATION

 

Premier conviés :

  • Qui est le père ?
  • Qui est le fils ? (question idiote mais nécessaire)
  • La noce est entre Jésus et qui ?
  • Comparez les réactions des invités avec les différents sols de la parabole du semeur. (Mt 13)
  • Qui sont les premiers invités qui refusent les noces du fils ? Pourquoi d’après vous ?
  • Pourquoi cette réaction violente de certains invités ? Qu’est ce que ça veut dire ?
  • Que pensez-vous de la réplique du roi à leur égard ?
  • En 70, le général romain Titus va totalement détruire Jérusalem. Pensez-vous que Jésus parle de cet événement ici ?

 

Nouveaux conviés :

  • Quelle est la différence entre les anciens et les nouveaux invités ?
  • Qui vient dans la salle de noce ?
  • Quelle est la différence entre accepter d’aller à la noce et être admis à la noce ?
  • Pourquoi l’homme du v.12 est-il en habits de tous les jours ? (imaginez un joueur de foot se rendant au mariage du roi d’Angleterre en short/maillot/chaussures à crampons !)
  • Pourquoi n’a-t-il pas profité de cette superbe invitation surprise ?
  • Comprenez-vous la réaction du roi ?

 

Beaucoup d’appelés mais peu d’élus :

  • Combien de types d’appelés y a-t-il dans cette parabole ? (3 : ceux qui ne répondent pas à l’invitation, ceux qui répondent et qui s’habillent en conséquence et celui qui répond mais qui la prend à la légère)
  • Que faut-il faire pour faire partie des élus ? Est-ce facile, difficile ?

 

APPLICATION

  • Pourquoi nos contemporains ne répondent-ils pas à l’invitation de Dieu ?
  • Les chrétiens invitent-ils généreusement leur entourage ? Pourquoi la pré-sélection qu’ils font souvent peut-elle être complètement erronée ?
  • Suffit-il de croire en Dieu et d’aller à l’Église pour être sauvé ?
  • Comment répondre sérieusement à l’appel de Dieu ?

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *