Amos 1 et 2 – Le jugement est proche

Etude réalisée par Nora Shafir, Secrétaire Itinérante dans le Sud-Est , dans le cadre du projet Canevas, Janvier 2004.

Introduction

Qui ?

Amos, qui signifie “porteur de fardeaux”, était un paysan/berger du désert de Juda, dans le Royaume du sud, (où Jean-Baptiste et Jésus se sont plus tard retirés). Il est nommé prophète, mais il faut savoir qu’il n’était ni prophète de métier, ni membre d’une confrérie prophétique, donc il ne parle pas pour gagner son pain, mais il a l’air de connaître les écrits de Moïse dont ses messages portent de nombreuses traces. Contemporain des prophètes Ésaïe et Osée. C’est sans doute l’un des vieux livres prophétiques de l’Ancien Testament.

Quand ?

Entre 765 et 750 av JC, pendant les règnes parallèles de Jéroboam II en Israël, et d’Ozias en Juda. Période de grande prospérité et de paix. Israël n’est plus opprimée, ni par les Syriens vaincus par les Assyriens, ni par ces derniers déjà sur leur déclin, ni par les Égyptiens divisés entre eux. Le commerce et l’économie sont florissants (il n’y a plus de tribut à payer à qui que ce soit !).

Vocabulaire

  • Tekoa : 10km au sud est de Bethléem.
  • Galaad était une ville habitée par des Rubénites, Gadites, et tribu de Manassé (représente ici les habitants de cette ville que le roi Hazael avait massacrés).
  • Ben Hadad, nom caractéristique de la dynastie du roi syrien Hazaël (on pourrait dire Pharaon pour les Égyptiens, ou César pour les Romains…).
  • Bikath-Aven et Beth-Eden : lieux identifiés comme délimitant l’étendue de la destruction.
  • Kir : Les Syriens étaient originaires de là.
  • L’alliance fraternelle peut être une allusion aux relations entre Israël et Tyr aux temps de David et Salomon (1Rois 5.1,12).
  • Asdod, Askalon, Ekron : villes philistines.
  • Botsra : ville principale du royaume des Édomites.
  • Amoréens : nom général pour désigner les premiers occupants de Canaan, pays promis au peuple choisi de Dieu.
  • Nazaréens : personnes consacrées à Dieu, qui devaient observer trois ordres : ne prendre ni vin ni boisson forte ni raisin, laisser croître sa chevelure, ne toucher aucun cadavre. (Exemple : Samson, Jean Baptiste).

Observation du texte et interprétation

  1. Le prophète est le porte-parole de Dieu… Relever les termes qui font penser que ce message vient de Dieu directement
  2. Quel est l’état d’esprit du prophète lorsqu’il proclame de la part de Dieu : « A cause de trois crimes de…, même quatre… » ? (Voir dans Proverbes 30, v. 15, 18, 21, 28) trouvez-vous que Dieu exerce-t-il son jugement de manière hâtive et expéditive ?
  3. Distinguez les reproches/péchés pour chacune des six premières nations, qui suscitent le jugement de Dieu (Amos 1.3 à Amos 2.3). Qu’ont leurs crimes en commun ?
  4. Pourquoi mentionner les crimes des autres nations qui ne concernent pas Israël, alors que le message principal est pour celui-ci ? Que pouvait penser le peuple en apprenant la ruine des nations environnantes ?
  5. Quel est le péché de Juda ? (Amos 2.4-5) En quoi est-il différent de celui des autres nations ?
  6. Que pensez-vous de la progression du jugement ? Est-ce qu’Israël, mentionnée en dernier, (Amos 2. 6-16) est moins coupable, plus coupable que les autres ?
  7. Les trois premières nations mentionnées n’étaient pas apparentées à Israël, que voisines. Les trois suivantes étaient cousines, la septième, Juda, était la nation soeur. Comment le jugement de Dieu devient-il maintenant personnel avec Israël ? Pourquoi Dieu va-t-il punir Israël ? Énumérer ses péchés.
  8. Dans le message adressé à Israël, que rappelle le prophète (2.9 à 13) ? Pouvez-vous citer trois choses précises que Dieu a faites pour Israël ?
  9. Relever les termes, les images qui font penser qu’absolument tout est sous la condamnation de Dieu (Amos 2.14-16)

Notes sur l’accomplissement des prophéties :

  • les Syriens punis : en 732 av JC, Damas tombe aux mains des Assyriens.
  • les Philistins punis : en 734 av JC, Gaza tombe aux mains de Tiglath Piléser, l’Assyrien.
  • les Tyriens punis : Tyr devient tributaire de l’Assyrie, et se rend à Nébucadnetsar après un siège de 13 ans (585-575 av JC), ensuite elle sera détruite par Alexandre le Grand en 332 av JC.
  • Juda punie : Voir 2 Rois 24-25 pour le siège puis la destruction de Jérusalem, et la déportation du peuple à Babylone, (597 – 581 av JC).
  • Israël punie en 722 av JC : siège de la Samarie et début de la domination assyrienne.

Application

  1. Quelles sont les conséquences inévitables quand un individu ou un groupe se détourne de Dieu ?
  2. Considérez-vous Dieu comme quelqu’un de patient envers vous personnellement ?
  3. Citez deux choses que vous retenez de cette première étude du livre d’Amos ?

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *