Genèse 48 et 49.1-28 : Bénédictions finales

Genèse 48 (lecture)

Observation : Raconter (rapidement) l’histoire du point de vue de Joseph

1) L’adoption [le titre est juste pour vous, ne le dites pas!]

– A quel événement assistons nous ici ? L’adoption d’Ephraïm et Manassé par Jacob

[Note pour vous : Ephraïm et Manassé font donc parti des 12 tribus d’Israël (par contre il n’y a pas de tribu de Joseph. Officiellement le compte est toujours de 12 car la tribu de Lévi est une tribu à part qui n’aura pas de territoire]

– Quelles en sont les conséquences pour Joseph ? Il a une double part de l’héritage (v22), c’est-à-dire qu’il devient l’aîné. Si besoin est lire 1 Chroniques 5.2

– Pourquoi, à votre avis, Jacob parle de Rachel au v 7 ? Sans doute car c’est aussi par amour pour Rachel, morte très tôt qu’il adopte les fils de Joseph (ils ajoutent à la descendance de Rachel)

2) Jacob

– Que nous dit le texte de Jacob ? Dans quel état est-il ?

– Que dit-il de Dieu ? (principalement dans la bénédiction des v 15-16).

Connaissant Jacob et son histoire, pourquoi ce qu’il dit là de Dieu est touchant ? Il réalise que Dieu l’a toujours protégé et délivré malgré sa vie difficile et son incrédulité.

– Comparez les bénédictions des v 15-16 au rappel de la promesse v 4 que remarquez-vous ?

Qu’est-ce que cela nous dit sur l’homme qu’est devenu Jacob ? Les paroles de la bénédiction reprennent les paroles de la promesse. Jacob a intégré la promesse et il demande à Dieu ce qu’il sait que Dieu veut réaliser. Il est vraiment devenu un homme de Dieu.

– Quel est « l’incident » de la bénédiction ? Jacob met Ephraïm à la place de l’aîné.

En quoi la réponse de Jacob à Joseph au v 19 montre que Jacob est un homme de Dieu ? Il est sûr de lui car il sait ce qui est juste devant Dieu. C’est impressionnant la paix qui émane de lui quand on sait la vie qu’il a mené.

Genèse 49.1-28 (ne lisez pas)

Observation : Remplissez le tableau en cochant les colonnes concernées (lisez le texte chacun pour vous à cette occasion)

Enfants

Référence aux actes passés

Référence à la guerre, le combat

Référence à la prospérité

Ruben

X

Siméon et Lévi

X

Juda

X

X

Zabulon

X

Issacar

X

Dan

X

Gad

X

Aser

X

Nephtali

X

Joseph

X

X

Benjamin

X

Quelles sont les frères qui sortent du lots ? (en bien ou en mal) ? Ruben, Siméon et Lévi puis Juda et Joseph

1) Ruben, Siméon et Lévi

* Séparer le groupe en deux. Une moitiée travaillera sur Ruben, le autres sur Siméon et Lévi.

a- Ruben – Lire Genèse 35.16-22 : Quel est le péché de Ruben. Pourquoi fait-il cela ? [Il est sans aucun doute plus question de pouvoir que de sexe ici, Ruben profite que son père soit affaibli pour coucher avec une de ses femmes et montrer ainsi qu’il est l’égal de son père]

b- Siméon et Lévi – Lire Genèse 34.1-5, 13-17 puis 25-29 : Quel est le péché de Siméon et Lévi. Pourquoi font-ils cela ?

* Reprise ensemble.

Pour Jacob, quelle est la conséquence de leurs mauvais actes passés ? Ils ne sont pas bénis et surtout ils ne seront pas les aînés.

A votre avis, à quoi servent ces prophéties pour ces 3 là ? Ils apprennent la leçon que les actes ont des conséquences sur l’avenir. Cela prévient les génération suivantes.

[ Si vous avez le temps (et je pense que c’est faisable) – Lisez Genèse 38.6-26 :Pourquoi disputer les trois aînés et pas Juda qui a pourtant péché aussi ? Il a péché mais v26 il se repent ]

2) Juda et Joseph

* Quels sont les points communs dans les bénédictions de Juda et de Joseph ?

Les deux seront prospères (v11-12 pour Juda et 26 pour Joseph)

Les deux ont autorités sur leurs frères (v8-9 pour Juda et v 26 Joseph est « prince » de ses frères ou « consacré parmi ses frères »)

Pourquoi ces points communs à votre avis ? Ils sont les deux aînés (cf. (encore) 1 Chroniques 5.2)

* Quelles sont les différences ?

Juda et ses descendants auront le sceptre, la royauté, il n’en est pas question pour Joseph

Pour Joseph on parle du fait qu’il tiendra bon face à ceux qui veulent le tuer.

Dans quelle mesure cela s’est déjà réalisé ? C’est ce qui s’est passé avec ses frères.

Pourquoi, ici ne se pose pas la question de qui sera l’héritier de la promesse ? Ils le seront tous, ils sont, tous ensemble la nation, le peuple de Dieu.

Résumé :

Qu’est-ce qui se dégage de la personne de Jacob dans ces deux chapitres ?

Comment ce qu’il a appris de Dieu durant sa vie l’aide à préparer son départ ? (vous pouvez prendre des exemples précis dans le texte).

Nous ne sommes pas sur le point de mourir et nous n’avons pas le recul sur notre vie que Jacob avait sur la sienne. Mais à notre échelle essayons de réfléchir :

– Qu’est-ce qui motive nos actions dans le quotidien ? (pensez aux 2-3 dernières décisions que vous avez prises, qu’est-ce qui a été décisif dans le choix?)

– Comment faire des promesses et des directives de Dieu le moteur de nos actions et de nos prières ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *