Juges 2.6-23 – conquête (5)

C’est la même chanson

La grâce en action

Vous avez peut-être une impression de déjà-vu par rapport à Juges 1.1-2.5. Les mêmes éléments se répètent :

 

Mort de Josué 1.1 2.8-9
Échecs du peuple 1.17-2.2 2.11-12, 17, 19
Le peuple devient l’ennemi de Dieu 2.1 : Dieu monte contre lui 2.14 : le peuple est livré
Dieu ne chasse pas 2.3 : les habitants 2.21 : les nations

Sauf qu’un petit (mais costaud) élément s’ajoute à cette deuxième introduction : les juges envoyés par Dieu. Hier, on était resté avec cette question : comment Dieu va-t-il réagir ? Aujourd’hui on a la réponse : avec grâce !

On a ici le cycle classique qu’on retrouvera tout au long de Juges : Désobéissance – Discipline – Désespoir – Délivrance[1]. Dès le v.19, on voit que ces cycles se détériorent. En fait, on devrait avoir : Désobéissance – Discipline – Désespoir – Délivrance – Désobéissance aggravée. Malgré tout, Dieu continue de faire grâce. Pourquoi ? Par pitié pour la souffrance de son peuple (v.18) et non parce que son peuple se serait racheté.

→ Ceux qui disent que le Dieu de l’Ancien Testament n’est pas un Dieu de grâce feraient bien de lire Juges ! Ces délivrances accordées gratuitement et par pure compassion sont un avant-goût de la grâce manifestée en Jésus-Christ.

A la mort de…

L’élément déclencheur de la désobéissance d’Israël est la mort de ses leaders : Josué et les anciens (v.7), les juges (v.19). A cause du v.10, on pourrait penser que les leaders n’ont pas transmis ce qu’ils savaient. Mais le modèle donné par la génération précédente (v.7, 17) laisse imaginer que la nouvelle génération était au courant de ce que l’Éternel avait fait. C’est plutôt qu’elle n’avait pas « vécu » l’œuvre extraordinaire de Dieu tout comme elle n’avait pas « vécu » la guerre en 3.1. Elle est donc entièrement responsable de ses actes, d’où le fait qu’elle en paie les conséquences.

→ Chaque personne qui a entendu l’Évangile est responsable de sa réponse envers Jésus. Ai-je tendance à croire que mes amis de l’église qui n’ont pas accepté l’Évangile, ont été mal enseignés par leurs parents ? Est-ce que je pense que si mes amis non-chrétiens ne veulent pas suivre Jésus, c’est parce que ma présentation de l’Évangile n’était pas assez claire ?

→ Ma foi prend-elle trop appui sur des leaders, des modèles ? Est-ce que ma foi serait ébranlée si j’apprenais qu’un de mes modèles avait commis un adultère, détourné de l’argent ou pris du recul par rapport à la foi ? Est-ce que je sers Dieu pour faire plaisir à mon Coordinateur Régional ou à mon pasteur ?

Marie-Aude R

1]Herbert Wolf, “Judges” dans Deuteronomy-2 Samuel, vol. 3 de The Expositor’s Bible Commentary, p. 394

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *