Romains 2.17-29

Étude réalisée en Décembre 2005 dans la série de canevas sur l’épître aux Romains.
Note pour l’animateur : Il est recommandé à l’animateur de lire l’introduction à l’épître de Paul aux Romains ici.

IDÉE PRINCIPALE : la loi ne sauvera pas le juif religieux car il ne la suit pas.

QUESTION DE RÉFLEXION :

Qu’est-ce qui permet aux gens de penser qu’ils échapperont au jugement de Dieu ?
Que diraient vos amis, si vous leur posiez la question : comment échapperez-vous au jugement de Dieu ? Les gens pensent qu’ils échapperont s’ils essayent de faire le bien, ou alors s’ils sont « de bonne foi »…

Étude

Lire 2.17-29.

    1. Quelles sont vos premières impressions sur ce texte ? Pourquoi ?
    1. L’apôtre Paul était un juif formé par Gamaliel, un des plus grands rabbins de l’époque. Selon Paul, comment les juifs religieux percevaient-ils leur relation avec Dieu ?
      Ils se considèrent « conducteurs des aveugles » : ceux qui connaissent Dieu et peuvent instruire les autres. Ils sont proches de Dieu.
    1. À quel point cette perception est-elle justifiée ?
      En aucun cas ! Ils n’arrivent pas à mettre en pratique la loi qu’ils enseignent.
    1. Résumez l’argument de Paul contre ces hommes « privilégiés ».
      Vous avez la loi, mais vous la transgressez de nombreuses façons. Donc il vous est impossible d’obtenir votre justification devant Dieu. Au contraire, cette loi vous condamne.
    1. Comment applique-t-il le principe déjà énoncé au v12-13 ?
      Le jugement de Dieu prendra en compte ce que les gens savent. Donc les juifs qui connaissent la loi seront jugés à cause de leur désobéissance à la loi.
    1. Pour un juif de l’époque, la circoncision était le signe par excellence de l’appartenance au peuple de Dieu. Selon l’apôtre, quelle est l’implication de leur désobéissance à la loi ?
      Leur circoncision devient « incirconcision », signe d’appartenance aux peuples païens, éloignés de Dieu.
    1. Comment définir un juif véritable, selon Paul ?
      Selon son coeur : un vrai juif a le coeur circoncis, v29, par l’Esprit de Dieu. Ça implique une transformation profonde, effectuée par Dieu.
    1. Comment se fait-il que les juifs religieux, globalement, n’arrivent pas à la hauteur de la loi ?
      Ils n’arrivent pas à obéir à la loi que Dieu ordonne. Ils sont condamnés pour hypocrisie.
    1. À votre avis, y a-t-il aujourd’hui des personnes religieuses qui ressemblent aux juifs religieux dont parle Paul ? Si oui, qui sont-ils ?
      Toute personne convaincue de sa propre « droiture » morale ou religieuse, qu’elle soit juive, catholique, protestante, ou athée.
    1. Avec un peu de recul, quel est l’objectif de l’apôtre dans ce chapitre 2 ?
      Démontrer que les personnes « justes » ou « religieuses » tombent aussi sous le jugement de Dieu.

 

  1. Que dirait l’apôtre à ceux qui pensent échapper au jugement de Dieu, en se reposant sur des affirmations comme celles-ci ?

     

      1. « Je n’aurais pas de souci avec Dieu ; je n’ai jamais commis de meurtre…»
      1. « Je suis juif. J’appartiens au peuple de Dieu. »
      1. « Je suis chrétien baptisé. Je viens d’une famille chrétienne. Je vais à l’église. »

    C’est l’état de notre coeur que Dieu regarde. Et dans nos coeurs, nous avons tous désobéi à Dieu. Tout ce qui est externe ne pourra pas nous sauver (voir en particulier le v28).

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *