Jean 1.35-51 – Quand Jésus recrute

Étude réalisée par Yohann Tourne, Secrétaire Itinérant de la région centre, dans le cadre du projet canevas. date : octobre 2002.

OBSERVATION

  • À quel moment de la vie de Jésus sommes-nous ?
  • Qui sont les premiers disciples ?
  • Comment Jésus les recrute-t-il ?
  • Quelle est la phrase que les deux parties de notre passage ont en commun ? En quoi est-elle la phrase clé de ce passage ?
  • Dans ce passage, quel est le disciple que Jésus à l’air de vraiment choisir ?
  • Quel argument André et Philippe utilisent-ils pour amener Pierre et Nathanaël à Jésus ?

 

INTERPRÉTATION

  • La première réaction de Nathanaël est plutôt négative… Qu’est ce qui est la base de sa résistance à l’égard de Jésus ?
  • Pourquoi Philippe ne s’est-il pas découragé face à la question du v. 46 ?
  • Que signifie, pour un juif de l’époque, les paroles de Nathanaël au v.49 ?
  • Comment a pu s’opérer un tel changement chez lui ?
  • Comment Jésus évalue-t-il la foi de Nathanaël à ce stade-ci ?
  • En tant que spécialiste des Écritures, Nathanaël connaît bien l’histoire de Jacob. Quel peut être pour lui le sens de cette promesse de Jésus au v.51 ?

 

APPLICATION

  • Qu’est-ce que le « viens et voit » nous apprend sur notre façon de présenter l’Évangile à nos amis ?
  • Dans quels travers cela nous évite-t-il de tomber ?
  • Qu’est-ce qui peut nous empêcher de réagir avec autant d’enthousiasme qu’André et Philippe pour annoncer la Bonne Nouvelle à notre entourage ?
  • Qu’est-ce qui peut nous encourager ?
  • Comment un incident mineur comme celui du figuier (v.48) peut-il susciter une telle conviction et un tel enthousiasme ?
  • La Bible peut-elle avoir le même effet ?
  • Quel est (a été) la manière dont vous accueillez (avez accueilli) le message de Jésus ?
Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *