Matthieu 18:21-35 : SAVOIR PARDONNER

Matthieu 18.21 Alors Pierre vint lui demander : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Jusqu’à sept fois ? 22 Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois.

23 C’est pourquoi il en va du règne des cieux comme d’un roi qui voulait faire rendre compte à ses esclaves. 24 Quand il commença à le faire, on lui en amena un qui devait dix mille talents. 25 Comme il n’avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu’on le vende, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu’il avait, afin de payer sa dette. 26 L’esclave tomba à ses pieds et se prosterna devant lui en disant : « Prends patience envers moi, et je te paierai tout ! » 27 Emu, le maître de cet esclave le laissa aller et lui remit la dette. 28 En sortant, cet esclave trouva un de ses compagnons d’esclavage qui lui devait cent deniers. Il le saisit et se mit à le serrer à la gorge en disant : « Paie ce que tu dois ! » 29 Son compagnon, tombé à ses pieds, le suppliait : « Prends patience envers moi, et je te paierai ! » 30 Mais lui ne voulait pas ; il alla le faire jeter en prison, jusqu’à ce qu’il ait payé ce qu’il devait. 31 En voyant ce qui arrivait, ses compagnons furent profondément attristés ; ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. 32 Alors le maître le fit appeler et lui dit : « Mauvais esclave, je t’avais remis toute ta dette, parce que tu m’en avais supplié ; 33 ne devais-tu pas avoir compassion de ton compagnon comme j’ai eu compassion de toi ? » 34 Et son maître, en colère, le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il ait payé tout ce qu’il devait. 35 C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son coeur.

 

Pardon illimité

Pierre ne se met pas dans la peau de l’offenseur (le personnage principal des versets précédents) mais dans celle de l’offensé. Avec son caractère, il a besoin d’être renseigné : il doit pardonner 77×7 fois, c’est à dire à chaque fois !

Compréhension du pardon de Dieu

La parabole est claire : celui qui n’arrive pas à pardonner les petits torts de son prochain n’a en fait rien compris au pardon de ses énormes torts envers Dieu ! Et Jésus est très bien placé pour en parler puisque le pardon va venir de SON sacrifice !

Révélateur d’état spirituel

Celui qui ne peut pas demander pardon n’a pas réellement compris sa culpabilité devant Dieu, celui qui ne peut pas pardonner n’a pas réellement compris le sacrifice de Jésus pour le sauver. Ces 2 attitudes sont très graves et dénotent un très gros problème spirituel.

APPLICATIONS

  • Peut-on être chrétien sans pardonner ou demander pardon ? Si l’on en croit les versets 17 et 34, rien n’est moins sûr !
  • Le pardon est un processus complexe. C’est parfois long, cela demande des efforts de communication, de compréhension de soi et de l’autre car « le cœur de l’homme est tortueux par dessus tout » (Jérémie 17.9).

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *