Trame ABC. Prières : le Notre Père et la Fatiha.

Voici une trame clé-en-main pour un temps de discussions Autour de la Bible et du Coran. Le thème convient particulièrement pour un groupe s’intéressant à la vie spirituelle, puisqu’il s’agit de la prière.

 

On trouvera ci-dessous :

  • deux textes : Sourate 1 et Matthieu 6.9-13 ;
  • deux trames de questions sur les deux textes principaux sous forme de tableau :
    • 1ère colonne : les thèmes ou parties principales
    • 2ème colonne : les questions
    • 3ème colonne : des éléments de réponse. Ils sont là uniquement pour aider l’animateur à se préparer : dès que quelque-chose de pertinent est répondu, pas besoin d’en rajouter!
  • un tableau comparatif à compléter en groupe :
    • proposer le tableau vierge au groupe
    • les éléments proposés servent pour la préparation de la discussion.

Déroulé pour 1h10 de discussion

  • (10’) Introduction du thème et tirage au sort entre Bible & Coran
  • (20’) Etude collaborative guidée du premier texte
  • (15’) Etude collaborative guidée du deuxième texte
  • (15’) Comparaison des résultats des deux
  • (10’) Partage des avis

Les trames de questions sont prévues pour 15 minutes minimum. Si vous avez un temps plus courte que 1h10, retenez que les questions avec un *.

Idée : utiliser un compte-à-rebours pour être sûr de ne pas déborder sur le premier texte et avoir du temps pour le second.

Principes d’animation

La qualité des découvertes et des discussions dépend beaucoup de ceux qui animent les discussions. Voici quelques principes classiques à ne pas oublier :

  • pédagogie : faire tout son possible pour qu’ils découvrent eux-mêmes ce que nous dit le texte ;
  • collaboration : impliquer un maximum tous les participants ;
  • centré sur le thème : maintenir la discussion centrée sur le texte et son message.

Introduction (10 min)

  • Pour l’introduction du thème, on pourra proposer aux personnes de se mettre en groupes de 3 et de partager ce que signifie la prière pour eux.
  • Puis l’on tire au sort le texte pour l’impartialité.

Etude collaborative de la Fatiha (20 min)

Al-Fatiha est la sourate 1 du Coran. Son nom signifie “ouverture” ou “prologue”. Elle serait la première sourate à avoir été révélée en entier.

Elle est récitée au cours de la prière (as-salat) qui est l’un des pilier de l’Islam. Ceux qui la récitent y ajoutent et la concluent d’un Amin final. Cela en fait, avec le Notre Père, l’une des prières les plus connues au monde.

Lecture du texte : Sourate 1

1 Louange à Dieu, Seigneur des mondes, 

2 le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux, 

3 Maître du jour de la rétribution.

4 C’est toi que nous adorons,

et c’est Toi dont nous implorons le secours.

5 Guide-nous dans le chemin droit, 

6 le chemin de ceux que Tu as comblé de bienfaits, 

7 non pas de ceux qui ont encouru ta colère, ni de ceux qui s’égarent.

[Essai de traduction Mohammed Hamidullah, 1959]

Questions pour l’étude de la Fatiha

Appeler Dieu

Qui parle à Dieu ? Les croyants ensemble (“nous”)
Par quel nom Dieu est-il nommé ? Par un nom commun : Dieu.

Par des qualificatifs décrivant comment il est : “très miséricordieux”, “tout miséricordieux”, etc.

*Quelle proximité ou distance cette prière met-elle entre le croyant et Dieu ? Justifiez. De la distance et du respect.

En effet, il est Dieu et Seigneur avant tout.

Formes de prière

*Cette prière a deux grandes parties. De qui parle-t-on en 1ère partie ? En deuxième ?

Pourquoi cet ordre ?

partie 1 : Dieu

partie 2 : les êtres humains (croyants puis non-croyants)

Parce qu’à Dieu doit revenir toute la gloire (?)

Comment peut-on appeler le type de prière de chaque partie ? partie 1 : louange / adoration

partie 2 : demande / requête / supplication

Partie 1

Quelles sont les caractéristiques de Dieu ? Souverain sur le monde et sur nos vies

Miséricordieux

Juge

*Dieu règne-t-il ? A quel point ? Pleinement. Sur tout l’univers comme sur les êtres humains.

Mais tous ne le reconnaissent pas.

Partie 2

*Qu’est-ce que celui qui prie demande à Dieu ? D’être guidé sur le chemin de la vertu et de la bénédiction.

D’être gardé loin de celui qui se perdent.

*Quelle image de nous-mêmes la prière invite-elle à avoir ? Il peut être complètement vertueux si Dieu l’aide.

Les bénédictions vont de pair avec la vertu, c’est le même chemin.

A quelle action la prière nous invite-t-elle ? Adorer Dieu seul.

Reconnaître le besoin d’aide de Dieu pour être droit.

Vouloir être plus droit que ceux qui s’égarent.

Résumé

Résumez en une phrase chacune des deux parties de la prière

Etude collaborative du Notre Père (15 min)

Le Notre Père est la prière que Jésus donna à ses disciples quand ils lui demandèrent ce qu’il fallait dire quand ils priaient. Il en existe trois versions :

  • une version courte, que l’on trouve dans l’Évangile selon Luc (11.1-4) ;
  • une version explicitée, que l’on trouve dans l’Évangile selon Matthieu (6.9-13) ;
  • une version rallongée : au cours de l’histoire de l’Eglise, la version matthéenne a été rallongée probablement parce qu’elle n’était pas assez triomphaliste ; on lui a ajouté : “car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles. Amen.”

Elle est récitée par un grand nombre de chrétiens. Certains la récitent ou la prient en privé. Elle est aussi souvent récitée en Eglise, collectivement et à haute voix, comme une proclamation.

Lecture du texte : Nouveau Testament, Matthieu 6.9-13

9 Priez donc ainsi :

Notre Père, 

toi qui es dans les cieux, 

que tu sois reconnu pour Dieu,

10 que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite,

et tout cela, sur la terre comme au ciel.

11 Donne-nous aujourd’hui

le pain dont nous avons besoin,

12 pardonne-nous nos torts envers toi

comme nous pardonnons nous-mêmes

les torts des autres envers nous.

13 Garde-nous de céder à la tentation,

et surtout, délivre-nous du diable.

[Traduction Semeur]

Questions pour l’étude du Notre Père

Appeler Dieu

Qui parle à Dieu ? Les croyants, en communauté (“nous”)
Par quel nom Dieu est-il nommé ? Un nom commun qui indique une relation : Père
*Quelle proximité ou distance cette prière met-elle entre le croyant et Dieu ? Justifiez. La figure paternelle implique deux voire trois choses :

  • proximité & intimité
  • autorité reconnue en même temps
  • invitation à grandir jusqu’à lui ressembler (?)

Formes de prière

*Cette prière a deux grandes parties. De qui parle-t-on en 1ère partie ? En deuxième ?

Pourquoi cet ordre ?

partie 1 : Dieu et le monde présent

partie 2 : les croyants

Parce qu’à Dieu doit revenir toute la gloire (?)

Comment peut-on appeler le type de prière de chaque partie ? partie 1 : aspiration / soupir, après la révélation de Dieu

partie 2 : demande / requête / supplication

Partie 1

Quelles sont les caractéristiques de Dieu ? Au-dessus de nous

Aimant

Providentiel

Miséricordieux

*Dieu règne-t-il ? A quel point ? Oui, mais c’est en cours de réalisation.

Son règne est destiné à s’établir sur la terre même.

Tout n’est pas clairement soumis à ce qu’il désire (voir Hébreux 2.8)

Partie 2

*Qu’est-ce que celui qui prie demande à Dieu ? La nourriture

Le pardon

La protection de la tentation

Le secours face au mal et au Malin

*Quelle image de nous-mêmes la prière invite-elle à avoir ? Nous avons été créés avec des besoins physiques sommaires.

Nous sommes moralement faibles :

  • nous avons déjà péché
  • la tentation pourrait être trop forte pour nous.
A quelle action la prière nous invite-t-elle ? Désirer ardemment la venue de Dieu ;

Reconnaître notre dépendance vis-à-vis de Dieu ;

Pardonner aux autres ;

Se reconnaître pécheur ;

Se reconnaître faible et éviter la tentation.

Résumé

Résumez en une phrase chacune des deux parties de la prière

La comparaison des deux (15 min)

Faire ensemble :

  • une liste des ressemblances
  • une liste des différences

Ressemblances

Cherchez vous-mêmes, c’est plus instructif !

Voici quand même quelques exemples, que je mets pour celui qui prépare la discussion.

  • Dieu nous entend :
    • Nous pouvons faire appel à l’aide à Dieu ;
    • Dieu capable de secourir l’homme.
  • On peut prier ensemble la même chose :
    • La prière peut être un acte communautaire (“nous”) ;
    • La prière peut être donc récitée et être une vraie prière.
  • Structure en deux parties :
    • Première partie concernant l’honneur de Dieu, seconde partie pour les besoins de ceux qui la prient ;
    • Dieu est mis en premier dans les deux cas.

Différences

Cherchez vous-mêmes, c’est plus instructif !

Voici quand même quelques exemples pour celui qui prépare :

  • Sur le plan de la relation entre Dieu et le croyant :
    • Les deux prières invitent à voir une différence entre nous et Dieu ;
    • Mais la Fatiha invite à regarder Dieu d’abord comme souverain et au-dessus, tandis que le Notre Père invite à entrer dans une relation parent – enfant, où il y a autorité reconnue, mais aussi proximité.
  • Sur le plan de la relation entre Dieu et le monde actuel :
    • Les deux prières présentent Dieu comme souverain ;
    • Mais le Notre Père présente le règne de Dieu comme inachevé et dont la révélation est attendue, tandis que la Fatiha proclame la souveraineté absolue de Dieu sur toute chose et tout être.
  • Sur le plan de l’image de l’être humain qui est entretenue :
    • Les deux présentent l’être humain comme ayant besoin de Dieu ;
    • Mais la Fatiha laisse entendre qu’avoir une vie complètement droite est possible, tandis que le Notre Père laisse entendre qu’il n’est pas possible de venir devant Dieu sans avoir déjà quelque-chose à se faire pardonner, qu’il s’agisse d’un mal commis ou d’un bien non fait.
    • Le Notre Père invite à désirer vivre simplement (“le pain quotidien”), tandis que la Fatiha encourage à voir un rapport entre la droiture de vie et les bénédictions en abondance (voir le parallèle : “le droit chemin, le chemin de ceux que tu combles de bienfaits”, essai de traduction Jean Grosjean).
  • Sur le plan du rapport entre croyants et non-croyants :
    • La Fatiha présente les non-croyants comme des contre-exemples à fuir ;
    • Le Notre Père n’en parle pas, mais présente le croyant comme faillible.

Partage des avis (10 min)

Objectif : que chacun puissent s’exprimer et s’approprier quelque-chose.

Proposition : Partage en binôme.

  • un élément qui vous a marqué / frappé.
  • un enseignement sur la prière que vous voulez emmener.

Pour aller plus loin

Sur la Fatiha

  • vue par un chrétien : conférence de Chakwat Moucarry (ancien équipier des GBU).
  • vue par un musulman : commentaire de Allàmà Sayed Mohammad Tabatabàï.

Sur le Notre Père

  • par des chrétiens :
    • Prédication de Jean-Marie Ribay.
    • Commentaire d’André Gounelle.
    • Alphonse Maillot, Notre Père, la requête des enfants de Dieu, Les Bergers et les mages, 1991.

Comparaison des deux

Cette trame a été réalisée avec le concours du groupe ABC de Paris Saint-Michel 2016-2017, ainsi que celui des jeunes de Bouge ta France 2017, que je remercie.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *