Vie de harem : ESTHER 2.12-20

Esther 2.12 Le tour de chacune des jeunes filles d’aller chez le roi Xerxès arrivait au bout de douze mois qui lui étaient assignés suivant le protocole des femmes, car la période de leurs apprêts était ainsi remplie : six mois avec de l’huile de myrrhe et six mois avec des essences odoriférantes et des cosmétiques de femmes. 13 Lorsque la jeune fille allait vers le roi, tout ce qu’elle demandait lui était donné pour qu’elle l’emporte avec elle du harem à la maison du roi. 14 Le soir elle y allait, le matin elle rentrait dans un second harem sous l’autorité de Shaashgaz, eunuque du roi, gardien des concubines. Elle ne revenait plus chez le roi, à moins que le roi ne désire la voir et ne l’appelle par son nom.

15 Quand son tour d’aller chez le roi fut arrivé, Esther, fille d’Abihaïl, oncle de Mardochée qui l’avait adoptée, ne demanda rien d’autre que ce qui avait été indiqué par Hégaï, eunuque du roi et gardien des femmes. Esther avait grâce aux yeux de tous ceux qui la voyaient. 16 On vint prendre Esther pour l’emmener chez le roi Xerxès, dans sa maison royale, le dixième mois, c’est-à-dire le mois de Tébeth, la septième année de son règne. 17 Le roi aima Esther plus que toutes les autres femmes, elle eut sa grâce et sa faveur plus que toutes les autres vierges. Alors, il mit sur sa tête la couronne royale et la fit reine à la place de Vashti. 18 Le roi donna un grand banquet pour tous ses princes et pour toute sa cour, le banquet d’Esther. Il accorda un dégrèvement aux provinces et fit des présents royaux. 19 Quand on rassembla des vierges pour la seconde fois, Mardochée était assis à la porte du Roi. 20 Esther ne faisait toujours pas connaître ses origines, ni son peuple, comme le lui avait ordonné Mardochée. Esther faisait ce que lui disait Mardochée, comme lorsqu’elle était sous sa tutelle.

Ban d’essai

Ici nous voyons décrit le métier d’épouse ou de concubine. Il y a deux harem : celui avec des vierges qui n’ont pas encore été « essayée » par le roi et l’autre composé de celles que le roi a déjà « connues » et qu’il a seul le loisir de rappeler en sa compagnie.

The winner is…

Parmi les milliers de vierges, Esther a gagné le concours pour devenir reine de l’empire perse ! Vous rendez-vous compte ? Elle, la petite orpheline issue d’un minuscule peuple déporté devient la femme la plus importante du monde ! Cela veut dire que la jeune fille n’est pas seulement belle mais qu’elle est distinguée, bien élevée et intelligente.

Pourtant

Cependant il ne faut pas se faire d’illusion sur le pouvoir d’Esther. Elle est certes la 1ère femme du second harem mais le roi continue de remplir le premier. Et il ne faut pas croire qu’elle voit le roi tous les jours. On fait appel à elle pour les usages protocolaires mais sinon elle reste avec les autres épouses.

APPLICATIONS

  • Il est difficile d’évaluer notre situation. Sommes-nous privilégiés ou non ? Peut-être que ce qui est réellement important, c’est de faire avancer le règne de Dieu là où nous (en) sommes.

  • Au XXIème siècle, les femmes ont la possibilité de ne plus être des (beaux) objets à la merci des hommes. Or, les réseaux sociaux peuvent nous faire douter de cette réalité (pour les gars aussi d’ailleurs)… Comment faire pour sortir de cet attrait de l’image, de la superficialité et du buzz à bas prix ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *