Galates 6.1-10 : LA GRÂCE CHANGE…

6 Mes frères, si quelqu’un vient à être surpris en une faute, quelle qu’elle soit, vous, les spirituels, aidez-le à se rétablir avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que, toi aussi, tu ne sois mis à l’épreuve. 2 Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi du Christ. 3 Celui qui se considère comme quelqu’un d’important, alors qu’il n’est rien, s’illusionne lui-même. 4 Que chacun examine son oeuvre propre, et alors il aura de quoi être fier par rapport à lui-même, et non par rapport à quelqu’un d’autre ; 5 car chacun portera sa propre charge.

6 Que celui à qui l’on enseigne la Parole fasse participer à tous ses biens celui qui l’enseigne.

7 Ne vous égarez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, c’est aussi ce qu’il récoltera. 8 Celui qui sème pour sa propre chair récoltera la moisson de la chair : la pourriture ; mais celui qui sème pour l’Esprit récoltera la moisson de l’Esprit : la vie éternelle. 9 Ne nous lassons pas de faire ce qui est bien, car nous moissonnerons en temps voulu, si nous ne nous relâchons pas. 10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, oeuvrons pour le bien de tous, en particulier pour la maison de la foi.

L’attitude face au Péché (1-2)

Si chacun sait qu’il est aussi pécheur que son frère, l’attitude naturelle quand celui-ci pèchera sera l’encouragement fraternel et non le jugement. Chasser le Péché tout en aimant le pécheur.

L’attitude face à soi-même (3-5)

Quand chacun sait que ses qualités sont des dons de Dieu, il sera content d’être un bon outil au service du Seigneur. Il ne souffrira pas d’un complexe de supériorité face à ses frères (qui pourraient faire de même avec leurs qualités propres).

L’attitude au quotidien (6-10)

Quand on sait que le but de la vie est de glorifier Dieu pour vivre éternellement avec Lui, on fait le maximum de bien pour Lui faire plaisir. On ne vit pas à la recherche d’intérêts égoïstes et immédiats.

 

Un jour, j’aurai un face à face avec Dieu qui passera en revue tous mes actes. Si j’ai mis ma foi en Jésus, je ne serai pas jugé selon mes actes (mais selon ceux de Jésus). N’empêche que j’ai envie que mon Père soit fier de moi ! Alors je laisse l’Esprit me changer.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *